Large victoire de la gauche en Auvergne

 |   |  165  mots
La liste PS du président sortant, René Souchon, a obtenu 59,6% des suffrages contre 40,3% pour l'UMP.

La liste PS du président sortant, René Souchon, est ressorti en tête du second tour des élections régionales en Auvergne avec 59,6% des suffrages. L'UMP n'obtient que 40,3% des voix.

Il s'agit d'une confirmation du basculement de la région à gauche, alors que le PS avait emporté l'Auvergne en 2004 au dépend du président de la région d'alors Valery Giscard d'Estaing.

Au premier tour, la liste UMP-Nouveau Centre du secrétaire d'Etat Alain Marleix était arrivée tout juste en tête avec 28,72% des suffrages, devant la liste PS du président sortant, René Souchon, qui avait obtenu 28,03%. En troisième position arrivait la liste du Front de gauche d'André Chassaigne, avec 14,24% des voix, devant Europe Ecologie (10,69%). Le réservoir des voix pour la gauche était donc important.

Le Front National avait obtenu au premier tour 8,39%, ce qui était insuffisant pour se maintenir au second tour, tandis que la liste Modem (4,51%) comme les deux listes d'extrême-gauche (LO à 1,22%, NPA à 4,19%) étaient éliminées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :