Kalisto s’implante aux Etats-Unis

 |  | 452 mots
La société Kalisto Entertainment, qui réalise déjà 40 % de son chiffre d'affaires sur le marché américain, a annoncé jeudi la signature d'un accord préalable d'acquisition du développeur DayLight Production et de son studio de production. Cette entreprise, implantée à Austin (Texas) et dans la baie de San-Francisco (Californie), emploie actuellement une vingtaine de personnes et a participé à l'élaboration de plusieurs jeux pour des éditeurs tels que Electronic Arts ou Activision. DayLight Productions, créé en 1998, sera rebaptisé Kalisto USA et aura pour tâche principale d'assurer le développement de jeux basés sur des licences originales de l'éditeur bordelais. Elle prendra également part à l'élaboration de coproductions pour des éditeurs tiers. Nicolas Gaume, président de Kalisto Entertainment espère enfin que ce rapprochement ouvrira " de fortes opportunités de partenariats avec des éditeurs américains avec qui Kalisto n'a pas encore travaillé ".Cette acquisition sera réalisée par échange d'actions et ne deviendra effective qu'une fois obtenue l'approbation de l'assemblée générale de Kalisto, qui devrait avoir lieu en septembre prochain. L'éditeur français de jeux vidéos procédera donc à une augmentation de capital destinée à financer l'opération. Le montant total de cette acquisition s'établit à trois millions de dollars.La filiale américaine de Kalisto devrait réaliser un chiffre d'affaires de cinq millions de dollars en 2000, contre seulement 491.000 dollars en 1999. "DayLight percevra cette année d'importants revenus issus de projets initiés en 1999", explique le directeur financier de Kalisto. "Cette société a de plus signés plusieurs gros contrats avec des éditeurs de jeux, ce qui explique la croissance exponantielle de son chiffre d'affaires. Les effectifs de DayLight devraient enfin croître de 50 % d'ici la fin de l'année, pour assurer la progression de l'activité. Cette acquisition ne sera toutefois consolidée qu'à partir du quatrième trimestre 2000, et n'aura donc qu'un impact limité sur le chiffre d'affaires total du groupe. Au premier trimestre 2000, Kalisto a réalisé un chiffre d'affaires de 0,94 million d'euros, en hausse de 121% par rapport à la même période de 1999. A la Bourse de Paris, le titre Kalisto abandonnait 0,86 % à la clôture, à 17,25 euros. Depuis le début de l'année, l'action a gagné 160,97 %, même si elle reste aujourd'hui en repli de plus de 40 % par rapport à sommet historique atteint au début du mois de mars 2000 (30 euros).La société Kalisto prévoit d'autres implantations internationales dans les prochains mois. Elle compte notamment prendre pied sur le marché chinois, par le biais d'une nouvelle acquisition ou par l'ouverture d'une filiale. "Nous nous sentons maintenant mûrs pour pratiquer des opérations de croissance externe", explique une porte-parole de l'éditeur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :