Plébiscite pour la naissance de Vivendi Universal

Les actionnaires de la chaine française à péage Canal+, réunis en assemblée générale extraordinaire vendredi à Paris, ont avalisé à 98,64% la fusion à trois avec Vivendi et le Canadien Seagram, donnant ainsi naissance à Vivendi Universal.Mardi dernier, les actionnaires de Seagram et de Vivendi avaient également massivement approuvé la fusion, à plus de 90% des votes. Le Pdg de Vivendi, Jean-Marie Messier, avait déclaré à cette occasion que la participation importante des actionnaires au vote -- 182.000 votants par correspondance, contre 40.000 habituellement, et plus de 5.000 présents - - étaient "la plus belle des réponses au scepticisme qui a entouré cette fusion". S'agissant de l'avenir du groupe, Jean-Marie Messier s'est efforcé de convaincre l'assistance avec des perspectives prometteuses. Il a dit tabler sur une croissance annuelle moyenne de 35% de l'excédent brut d'exploitation (EBE) sur la période 2000 à 2002. Cette année le chiffre d'affaires proforma de Vivendi Universal devrait être de 25 milliards d'euros environ pour un EBE de 3,5 milliards. Mais c'est surtout la chute du cours de Vivendi depuis l'annonce de la fusion le 20 juin, soit un repli de 13%, qui a occupé les débats. Plusieurs actionnaires ont dénoncé cette "destruction de valeur", se plaignant notamment de la prime offerte aux actionnaires de Seagram qu'ils ont évaluée entre 35% et 55%. L'opération de fusion de Vivendi avec Seagram et Canal+ se fera sur la base de parités d'échange de 0,8 action Vivendi pour une action Seagram, et de deux actions Vivendi plus une action Canal+ SA (détenu à 49% par Vivendi Universal) pour une action Canal+.Le titre Vivendi Universal, admis à la Bourse de Paris vendredi soir en remplacement des actions Vivendi, a pris la 4e place de l'indice CAC 40 de la Bourse de Paris. Sa pondération dans l'indice est de 6,95% a indiqué Euronext. En terme de capitalisation boursière, le poids de Vivendi Universal se place ainsi derrière France Télécom, TotalFinaElf et Alcatel. La capitalisation boursière du nouveau géant mondial de la communication s'élève à plus de 81 milliards d'euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.