Premiers résultats satisfaisants pour les cyber-marchands

Les dépenses effectuées en ligne par les Américains à l'occasion des fêtes de fin d'année ont plus que doublé par rapport à la même période de 1999, selon une étude menée conjointement par la banque d'affaires Goldman Sachs et le cabinet d'études spécialisé PC Data. Selon les résultats de cette enquête, les dépenses effectuées entre le début du mois de novembre et le 17 décembre ont atteint 8,7 milliards de dollars, soit 108% de plus que l'an dernier sur la même période. L'étude souligne que les achats sur Internet ont débuté plus tôt que l'an dernier, les consommateurs étant soucieux de recevoir à temps leurs commandes et les sites marchands ayant axé une partie de leur communication sur la nécessité de passer commande à temps.La conclusion globalement satisfaisante de l'enquête de Goldman Sachs et PC Data est confirmée par les premiers chiffres publiés par certains cybermarchands. Yahoo! a ainsi annoncé que les commandes effectuées sur ses sites "Shopping" avaient doublé en un an aux Etats-Unis et avaient été multipliées par plus de six à l'étranger. Yahoo! Shopping est présent dans 14 pays et en dix langues différentes. Le groupe précise qu'aux Etats-Unis, les commandes aux marques traditionnelles disposant de magasins "physiques" ont pratiquement triplé et que le pic de commandes a été enregistré au cours de la journée du lundi 11 décembre. Les produits vedettes à l'échelle mondiale ont été la console de jeux PlayStation II et les livres pour enfants de la série Harry Potter, mais aussi les lecteurs de DVD et DVD, les appareils photos numériques et les téléphones mobiles. Au Japon, les montres Rolex se sont hissé au hit-parade des ventes, tandis que les gâteaux de Noël ont rencontré un grand succès sur le site sud-coréen de Yahoo!. Ces premières indications, quoi que peu précises, semblaient suffisantes pour rassurer les investisseurs : à la mi-séance mardi sur le Nasdaq, l'action Yahoo! gagnait près de 6% à 31,3125 dollars. L'action était tombée la semaine dernière à un peu plus de 25 dollars, soit le dixième de son plus haut de l'année. De son côté, BlueLight.com, la filiale de commerce électronique du distributeur Kmart, a annoncé que ses vente avaient été multipliées par dix en un an, sans en préciser le montant. Fin 1999, Bluelight.com s'appelait encore Kmart.com. Plus de 7,1 millions de personnes ont effectué des achats sur le site entre le 1er novembre et le 21 décembre, selon les projections effectuées à partir des données de l'institut de mesure d'audience MediaMetrix. L'acheteur type sur BlueLight.com durant la période des fêtes était une femme mariée de 35 à 40 ans, mère d'au moins un enfant. Globalement, l'acheteur en ligne moyen est plutôt un homme de moins de 34 ans.
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.