Orange retient Alcatel, Ericsson et Nokia comme fournisseurs UMTS

Le groupe de téléphonie mobile Orange, filiale de France Télécom, a annoncé qu'il avait choisi Alcatel, Ericsson et Nokia comme fournisseurs au niveau mondial de ses infrastructures de réseaux de téléphonie mobile de troisième génération (UMTS). Cette sélection repose sur un accord-cadre passé avec chacun des trois équipementiers français, suédois et finlandais, a-t-on indiqué chez France Télécom. Dans une phase ultérieure, les différents opérateurs mobiles liés à Orange --Itinéris en France, Mobistar (Belgique) ou Dutchtone (Pays-Bas) par exemple-- choisiront eux-mêmes leur(s) fournisseur(s) d'infrastructures UMTS entre les trois groupes, sur la base de contrats passés localement. Alcatel et Ericsson étaient déjà des fournisseurs "historiques" de France Télécom pour l'infrastructure de réseaux mobiles de deuxième génération GSM, aux côtés de l'équipementier canadien Nortel. Ce dernier s'est cette fois vu préférer Nokia pour l'UMTS. Ericsson a par ailleurs également été retenu par France Télécom pour l'installation et le déploiement dans l'Hexagone du réseau GPRS de l'opérateur historique. Dans l'attente de l'arrivée de la norme UMTS, au mieux fin 2001-début 2002 en France, la technique GPRS permettra d'améliorer le potentiel de la norme GSM en accélérant fortement son débit, jusqu'à présent limité à 9,6 kilobits/seconde. France Télécom, qui avait initialement prévu de lancer sa première offre commerciale GPRS en fin d'année, a décidé en septembre de retarder celle-ci au premier trimestre 2001.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.