Juniper Networks en hausse malgré une croissance explosive

 |  | 344 mots
A l'heure où se multiplient les "profit warnings" de sociétés américaines du secteur des TMT, Juniper Networks affiche une santé insolente. En attestent les résultats publiés par le groupe au 3ème trimestre de son exercice 2000, une nouvelle fois marquée par l'hypercroissance du chiffre d'affaires. Les ventes du spécialiste des routeurs Internet ont bondi de 78% d'un trimestre à l'autre, dépassant les 200 millions de dollars entre juillet et septembre. Par rapport à la même période de 1999, le chiffre d'affaires de Juniper Networks a été multiplié par six.Cette croissance explosive permet au groupe d'afficher un bénéfice largement supérieur aux attentes des analystes: il atteint 58,1 millions de dollars au 3ème trimestre, contre une perte de 1,59 million de dollar une année auparavant. Le bénéfice net par action ressort à 17 cents, alors que le consensus établi par First Call/Thomson Financial faisait état d'une prévision de 9 cents seulement.L'action Juniper Networks s'affichait en nette hausse sur le Nasdaq vendredi à la mi-séance, gagnant 6,86% à 213,31 dollars. Le titre a connu un parcours boursier exceptionnel depuis le début de l'année. Il affiche une progression de plus de 250% par rapport au 31 décembre 1999. Mais aux niveaux de valorisation actuels, tout faux pas serait cependant durement sanctionné: avec une capitalisation excédant les 60 milliards de dollars, Juniper se paie aujourd'hui près de 50 fois son chiffre d'affaires attendu pour 2001.Pour l'ensemble de l'exercice 2000, Juniper a annoncé tabler sur un chiffre d'affaires de 625 à 640 millions de dollars. Les ventes devaient donc s'établir aux alentours de 250 millions de dollars sur les trois derniers mois de l'année, en progression de 25% "seulement" par rapport au 3ème trimestre. Pour 2001, le groupe espère doubler ses ventes.Juniper Networks a réussi, en l'espace de deux ans, à s'adjuger plus de 20% du marché mondial des routeurs Internet, au détriment notamment du géant Cisco Systems dont les produits sont moins performants. Le développement des réseaux à haut débit devrait garantir une demande toujours forte pour les acteurs de ce secteur d'activité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :