Pechiney profite de la hausse des cours de l'aluminium

 |  | 350 mots
Les valeurs technologiques cédent du terrain depuis plusieurs séances ? Les premières actions a en profiter sont logiquement les valeurs cycliques, producteur de métaux en tête. La preuve : Metaleurop gagne 6,75% à 7,28 euros, le titre d'Eramet, producteur de nickel, progresse de 5,73% à 60,9 euros, tandis que l'action du producteur d'aluminium Pechiney s'apprécie de 4,25% à 76 euros, ce qui correspond à une hausse de 146% environ sur les 52 dernières semaines. Après avoir fortement progressé au cours des six premiers mois de l'année 1999, les investisseurs anticipant la fin du "trou d'air" qui a touché les économies européennes pendant l'hiver 1998/1999, les valeurs cycliques avaient connu une accalmie. Mais, en ces temps incertains, chacun s'interrogeant sur la valeur réelle des entreprises dont l'activité est liée aux nouvelles technologies, les boursiers redécouvrent les valeurs cycliques. D'autant plus que, dans le cas de Pechiney, le cours de l'aluminium a atteint hier son plus haut depuis 25 mois sur le London metal exchange, à 1 654 dollars la tonne. Suite au redressement du cours de l'aluminium en 1999, CDC Bourse table sur une marge opérationnelle de 561 millions d'euros, le résultat net retraité des éléments exceptionnels comme la cession d'ANC, la filiale boîtes-boissons, devrait atteindre 284 millions d'euros, à en croire les estimations de la société de bourse parisienne. Dans le même temps, le groupe Alusuisse Lonza LTD (Algroup) a révisé son rapport d'échange d'actions, dans le cadre de la fusion proposée avec Alcan Ltd (Canada) et Pechiney SA (France), à 20,1745 actions Alcan pour une action Algroup. Les trois groupes avaient annoncé le 11 août dernier leur intention de regrouper leurs activités aluminium et emballage, ce raprochement devant s'effectuer par une offre d'actions Alcan aux actionnaires d'Algroup et de Péchiney. L'ajustement décidé aujourd'hui se traduit par un rapport d'échange plus bas que celui annoncé précédemment. Le rapport convenu était initialement de 20,6291 actions Alcan pour une action Algroup, sous réserve d'un ajustement dépendant du montant converti dans le cadre des deux emprunts convertibles en circulation, émis par Algroup au cours des années précédentes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :