Le point sur ... les warrants

 |  | 739 mots
Lecture 3 min.
1. Le Nasdaq 100 vient de perdre 20 % de sa valeur en une semaine. Quels produits conseillez-vous sur ce sous-jacent ? Que nous dit l'analyse technique ?Il faut d'abord remettre les choses en perspective. Cette correction du Nasdaq 100 vient après une phase de hausse prolongée et rapide. Par rapport au début du mois de novembre 1999, l'indice continue d'afficher une progression confortable de 25.7 %. Depuis le 1er janvier 1999, le Nasdaq 100 est en hausse de 81.6 %. On a assisté, au cours de la dernière semaine, à un mouvement d'affolement qui s'est caractérisé par une absence totale de sélectivité. Toutes les valeurs ont été touchées, sans considération de leur secteur d'activité ou de leurs perspectives de profit. Cette absence de discrimination indique clairement un mouvement de panique au cours duquel les investisseurs ont cessé temporairement d'être rationnels. C'est pourquoi nous pensons qu'il faut, à l'heure actuelle, rester éloigné des call warrants sur le Nasdaq 100. Si, par contre, on assiste à un retour de la sélectivité dans les choix d'investissement, cela sera un signe de stabilisation du marché, à partir duquel un rebond de l'indice sera envisageable. Nous ne conseillons les put warrants sur Nasdaq 100 que dans un objectif de couverture de portefeuille, et non dans un but spéculatif. La hausse de la volatilité du sous-jacent lors des dernières semaines a en effet provoqué une élévation des cours de ces produits, et il est plus intéressant d'attendre que les choses se calment un peu sur les marchés avant de prendre des positions spéculatives sur les put. Nous anticipons un retour rapide aux niveaux de volatilité qui prévalaient avant le début de la correction, ce qui rendrait alors les put warrants sur Nasdaq 100 plus intéressants. En ce qui concerne l'analyse technique de l'indice, enfin, nous estimons que le Nasdaq 100 devrait rester confiné à court-terme dans des marges assez réduites. L'indice a construit un support en rebondissant, vendredi dernier, sur le seuil des 3200 points. Par contre, lundi, le Nasdaq 100 s'est avéré incapable de franchir la résistance des 3500 points. L'indice devrait donc continuer à fluctuer entre ces deux seuils.2. Vous vendez des warrants sur Microsoft, Apple et AOL, trois valeurs qui doivent publier leurs résultats trimestriels cette semaine. Peut-on espérer de bonnes surprises sur ces résultats, et, dans ces conditions, se positionner sur des call warrants ?La situation de Microsoft est particulière. Le 1er éditeur mondial de logiciels se trouve actuellement dans un environnement extrêmement complexe, ce qui devrait reléguer la publication des résultats trimestriels au second rang. Les démêlés juridiques de Microsoft avec le Department of Justice continueront de peser sur le cours, rendant l'achat de call warrants très périlleux. De plus, l'environnement de marché n'est pas encore stabilisé, et il est donc peu probable qu'un rebond se manifeste rapidement. Avec Apple, on est également face à une valeur risquée. Il s'agit d'une société qui est en phase de « recovery », et dont les perspectives de résultat restent incertaines. L'augmentation de l'aversion au risque des investisseurs au cours des dernières semaines devrait empêcher l'action de rebondir fortement, même en cas de résultats trimestriels meilleurs qu'anticipés. Tout au plus est-il possible d'espérer que de bons résultats contribuent à stabiliser le cours du titre. AOL, enfin, présente la particularité d'être l'une des seules valeurs internet « pures » à réaliser des profits. Néanmoins, dans le contexte actuel, les résultats trimestriels devraient être d'une influence limitée. Les investisseurs recherchent en effet des sociétés présentant une profitabilité récurrente, c'est à dire dont les perspectives de résultats sont stables dans le long-terme.3. Parmi les call warrants que vous avez émis sur les actions américaines, quels sont ceux qui présentent le meilleur potentiel de hausse ?Deux call warrants nous semblent posséder un potentiel de hausse important. Sur le Nasdaq, nous restons confiant dans les perspectives de Cisco. Si le titre a été sévèrement sanctionné au cours des derniers jours, nous croyons qu'il garde des capacités de rebond. Le retour de la sélectivité sur les marchés devrait bénéficier à cette valeur, et pousser les call warrants vers le haut. Sur le NYSE, il nous semble que la société de distribution Wallmart reste sous-évaluée. Un call sur ce titre est donc un bon choix d'investissement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :