Coût de l'accès internet : Moins cher en France qu'aux Etats-Unis

Dans sa Lettre de janvier 2000, l'ART (Autorité de régulation des télécommunications) démontre que la tarification des communications téléphoniques ne peut expliquer le retard de l'Internet en France par rapport aux États-Unis (12 % de taux de pénétration dans l'Hexagone contre 43 % outre-Atlantique).Selon l'Autorité, une heure de connexion à Internet ne revient qu'à 8,75 F en France, contre 11,5 F aux États-Unis.Pour arriver à ces chiffres, l'Autorité détaille son mode de calcul. Le coût moyen daccès à Internet en RTC s'élève outre-Atlantique à 249 F par mois, dont 124 F mensuels pour les communications (comprenant la taxe fédérale, le forfait local et des services basiques souscrits par les consommateurs), et 125 F pour le fournisseur daccès. Le mode RTC reste le moyen de connexion le plus usité outre-Atlantique : sur 84 millions dabonnés à Internet en 1999, dont 54 millions de particuliers, seuls 1,5 million étaient connectés au câble et 400 000 à l'ADSL. L'autorité de régulation américaine, la FCC (Federal Communication Commission), fixe le prix de labonnement pour l'ensemble du territoire, tandis que les autorités de chaque État déterminent les tarifs des communications locales, qui peuvent donc varier d'un État à lautre. L'Internaute américain se connectant en moyenne 21 heures par mois, selon linstitut d'étude PriceWaterhouseCoopers, l'heure de connexion revient à 11,5 F. En effet, labonnement à lun des 4 000 fournisseurs daccès américains séchelonne entre 0  et 180 F, pour une moyenne de 120 F (20 $, chiffres équivalents à ceux fournis par les études américaines).Selon l'ART, compte tenu des forfaits « 20 heures pour 100 francs » mis en place en France par certains FAI, ou labonnement mensuel moyen proposé par les autres (75 F), le prix dune heure de connexion à Internet sélève à 8,75 F en France. Toujours selon l'ART, sauf dans le cas des forfaits trois heures, les coûts daccès à Internet en France, à usage identique, sont sensiblement inférieurs à ceux pratiqués aux États-Unis. Pour 6 heures (forfait France Télécom local avec un FAI gratuit), le coût horaire sélève à 5 F en France, contre 7 F aux États-Unis. Avec loffre de Freesbee, 20 heures de connexion par mois en France reviennent même à 4,5 F par heure, contre 12 F outre-Atlantique. « Le développement rapide dune nouvelle génération de fournisseurs gratuits, se rémunérant sur la base dun partage des recettes des communications locales, semble connaître un développement tel que, comme en Grande-Bretagne, laccès gratuit pourrait devenir majoritaire en France », estime lAutorité. En juin dernier, l'institution indiquait cependant « que les offres [d'accès gratuit] qui existent aujourdhui ne seront pas viables sur le long terme. »Pour l'Autorité, d'autres éléments expliqueraient le retard français : le coût des équipements de connexion, l'état du backbone et l'omniprésence des sites anglo-saxons.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.