Les vertus curatives du Plavix relancent l'action Sanofi-Synthélabo

Le rebond est à l'image de la chute: brutal. L'action Sanofi-Synthélabo, qui avait perdu plus de 22% de sa valeur en un peu moins de trois mois, s'est octroyée lundi une envolée de plus de 7% à 57,2 euros en clôture après la publication d'une étude favorable à l'un de ses médicaments vedettes, le Plavix.Cette étude, présentée lundi au congrès de l'American College of Cardiology d'Orlando (Floride), confirme que l'association du Plavix avec l'aspirine réduit le risque de récidive dans les maladies coronariennes, a fait savoir Sanofi Synthélabo. "Ces résultats marquent une avancée majeure pour le traitement à court et long terme des patients présentant un angor instable", a déclaré le responsable de l'étude, le Dr Yusuf. Les résultats montrent que, 28 accidents supplémentaires pourraient être évités pour 1.000 patients traités pendant neuf mois, précise un communiqué de l'American College of Cardiology, diffusé par Sanofi Synthélabo.L'enjeu est de taille pour Sanofi-Synthélabo. Les ventes du Plavix, qui ont à elle seule généré 1,3 milliard d'euros de chiffre d'affaires pour le groupe pharmaceutique français en 2000, pourraient en effet trouver dans cette application un nouveau relai de croissance. Grâce à ces nouveaux débouchés, le Plavix pourrait générer jusqu'à 5,5 milliards d'euros de revenus à l'horizon 2005, selon Morgan Stanley Dean Witter. Sanofi-Synthélabo n'est toutefois pas le seul propriétaire de cette mine d'or, le médicament ayant été développé en association avec Bristol Myers.Fin février, Sanofi-Synthélabo présentait de très bons résultats au titre de l'exercice 2000. Le résultat net du groupe s'est accru de 58% à 985 millions d'euros, le résultat opérationnel progressant pour sa part de 62% (1,57 milliard d'euros). En 2000, les revenus du groupe ont totalisé 5,96 milliards d'euros, en hausse de 11,5% par rapport à 1999.latribune.fr, avec AFP et Reute

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.