"L'e-pub" pesait 1,2 milliard de francs en France en 2000

Les revenus nets de la publicité en ligne ont atteint 1,209 milliard de francs (184,3 millions d'euros) en France l'an dernier, selon l'étude annuelle réalisée par l'IAB (Internet Advertising Bureau) et PricewaterhouseCoopers (PwC). Ce chiffre, qui prend en compte les revenus publicitaires déclarés et certifiés par les régies, s'inscrit en hausse de 134% par rapport aux revenus bruts comptabilisés en 1999 (2000 est la première année pour laquelle l'étude ne prend en compte que les revenus nets). 2000 a été marquée "par un phénomène de saisonnalité plus sensible que par le passé : le 'creux' traditionnellement enregistré pendant la période estivale s'est accentué au regard des années précédentes. On constate également l'impact des turbulences boursières, qui a généré un tassement inhabituel au mois d'octobre et enfin, une croissance de nouveau accélérée en fin d'année', précise Duc Pham-Hi, directeur de la gestion des risques e-business chez PwC.Les deux principaux secteurs annonceurs ont été les nouveaux médias (dot-coms, jeux vidéo, CD-roms, etc) qui ont généré 32% du total des revenus et la VPC qui, avec 15% des revenus, a multiplié son poids dans le secteur par 2,5 en un an. Suivent le secteur bancaire (11% des revenus), l'ensemble voyage-tourisme-transports (5%) et les télécoms (4%).Dans le détail, l'année écoulée est restée dominée par le bandeau publicitaire, qui a généré 76,7% des revenus, contre 87% en 1999. Mais les autres formats ont nettement progressé : le parrainage a vu sa part relative passer de 10 à 12,6%, tandis que les autres formats (e-mail, publi-rédactionnel, co-production de contenus, etc.) ont généré 10,7% des revenus, contre 2% seulement l'année précédente.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.