NTT relève ses prévisions de bénéfices

Nippon Telegraph & Telephone, l'opérateur historique japonais, vient de relever ses prévisions de bénéfice net pour son exercice 2000/2001, clos en mars prochain. Il devrait réaliser 503 milliards de yens (4,75 milliards d'euros) de profit contre les 186 milliards de yens (1,76 milliard d'euros) prévus dans un premier temps. Cette spectaculaire révision s'explique par la récente émission d'action effectuée par la filiale de téléphonie mobile afin de financer son entrée sur le marché américain. "L'augmentation de capital de NTT Docomo a permis des gains dans la valeur de notre portefeuille d'actions qui s'ajoutent à nos provisions exceptionnelles", a indiqué le groupe dans un communiqué, qui précise également que ses prévisions de résultats avant impôts et éléments exceptionnels demeurent inchangées à 747 milliards de yens (7,07 milliards d'euros). NTT DoCoMo a inondé le marché de 460.000 nouvelles actions pour un montant total de 950 milliards de yen (8,97 milliards d'euros) censé financer l'acquisition de 16% des parts de l'opérateur de téléphonie mobile américain, AT&T Wireless. L'opération avait en effet coûté au Japonais presque 10 milliards de dollars. En tout cas l'émission de nouvelles actions a fait passer la part de NTT dans sa filiale mobile de 67,13% à 64,06% selon un porte-parole du groupe. Si l'opération a été plutôt bien accueillie par les investisseurs européens, leurs homologues japonais s'étaient montré plus réservés. Le titre a depuis accusé un recul sur les marché japonais. En deux semaines, il a perdu plus de 13% cloturant à 2,13 millions de yens début février. Depuis, le titre n'est pas remonté et terminait hier en légère hausse par rapport à la séance précédente à 2,04 millions de yen.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.