Highwave devrait engranger un bénéfice annuel symbolique

 |  | 428 mots
Lecture 2 min.
Pour la première fois de sa jeune histoire, Highwave Optical Technologies présentera un résultat net positif mardi matin à l'occasion de la publication de ses comptes annuels, clos au 31 mars 2001.Le fabricant de composants optiques qui pensait seulement atteindre l'équillibre sur son exercice 2000/01 a annoncé en avril qu'il serait en réalité bénéficiaire compte tenu de la forte progression de son chiffre d'affaires du quatrième trimestre (32,9 millions d'euros), en hausse de 35% par rapport au trimestre précédent. Mais c'est un bénéfice net symbolique que le marché attend demain. Stéphane Houri, qui suit la valeur pour Fortis Securities, l'évalue en effet à 0,6 million d'euros contre une perte nette de 1,7 million d'euros à fin mars 2000.Mais si les résultats annuels du groupe français ne devraient pas provoquer la surprise, ce sont ses perspectives qui retiendront l'attention. Frappée par le ralentissement du marché des télécommunications, avec l'arrêt des investissements des opérateurs télécoms et la baisse des commandes des équipementiers du secteur clients de Highwave, la société s'est vu contrainte de revoir à la baisse ses prévisions de croissance pour 2001/02. Tablant auparavant sur une progression de son chiffre d'affaires de 70% sur l'exercice en cours, Highwave a annoncé il y a quelques semaines que ses revenus du premier trimestre (avril à juin) accuseraient une baisse de 30%, le chiffre d'affaires du deuxième trimestre devant atteindre le même niveau qu'au premier. En conséquence, les résultats du groupe devraient à nouveau plonger dans le rouge cette année.Hormis le ralentissement du marché, Highwave pâtit de sa forte exposition à l'égard de l'équipementier télécom britannique Marconi, son plus gros client, avec qui il a réalisé 70% de son chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2000/01. Ce dernier a en effet sensiblement réduit ses commandes auprès du groupe français, le contraignant à abaisser ses propres objectifs. Conforté par l'arrivée à saturation du réseau de télécommunications par fibres optiques pour la fin de l'année, Highwave n'envisage pas de reprise avant cette date. Encore faut-il que les opérateurs télécoms reprennent leurs investissements. Tout l'enjeu pour Highwave sera alors de conquérir de nouveaux clients aux Etats-Unis où la reprise est attendue en premier.Dans l'attente de ses perspectives pour les prochains mois, Highwave a terminé la séance de lundi en baisse de plus de 10% à 14,4 euros, soit moitié moins que son cours d'introduction au Nouveau Marché il y a presque un an...Hélène Mazie

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :