Le blues des ménages français se confirme

Le trou d'air de l'économie française pourrait être un peu plus accentué que ne l'espérait le gouvernement. Après un rapport décevant sur l'emploi en avril et une enquête préoccupante sur le moral des industriels, l'Insee a annoncé ce matin que le coup de blues des ménages français s'aggravait. L'indice synthétique de la confiance des ménages a fortement baissé en mai, à -7 contre 0 en avril, et les perspectives d'évolution de l'emploi se détériorent à nouveau très fortement. L'indice, qui est en baisse pour le quatrième mois consécutif, est aujourd'hui retombé à son point bas de septembre 2000.L'Insee précise toutefois que le moral des ménages reste à "un niveau élevé" dans une perspective historique. Les économistes ne font d'ailleurs pas preuve d'un pessimisme excessif. Chez BNP Paribas, on estime que "malgré cette forte inflexion, on ne peut pas encore parler de retournement de la confiance". Un point de vue partagé par Banques Populaires Asset Management, qui estime que ces chiffres ne constituent "sûrement pas un retournement complet de conjoncture".La dégradation du moral des ménages depuis le début de l'année ne s'est d'ailleurs pas traduite, pour l'instant, dans les chiffres de la consommation. Celle-ci est restée vigoureuse au premier trimestre, avec une progression de 1,3% par rapport au quatrième trimestre 2000 selon les comptes trimestriels provisoires publiés le 23 mai dernier par l'Insee. Les dépenses de consommation des ménages en produits manufacturés ont certes reculé de 0,8% en avril par rapport au mois de mars, mais cette baisse a été attribuée aux conditions climatiques très dégradées.L'indice de confiance des ménages, très volatil, pourrait donc sur-réagir aux événements intervenus ces dernières semaines sur le territoire français. Les plans sociaux annoncés depuis deux mois (Danone, Marks & Spencer, AOM Air Liberté, ...) et la nouvelle flambée du prix de l'essence ont probablement joué un rôle important dans la baisse de leur moral.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.