En cessation de paiement, Cyrano finit la séance réservé à la baisse

Les inquiétudes soulevées par les très mauvais résultats semestriels publiés la semaine dernière par Cyrano n'étaient pas exagérées. L'éditeur de logiciels de tests a annoncé lundi matin qu'il s'apprêtait à se déclarer en cessation de paiement à la suite de l'échec des discussions menées avec des sociétés de capital risque en vue du renforcement de sa structure financière.Dans un communiqué, la société précise que son conseil "a constaté que les différentes pistes étudiées en vue de permettre à la société de financer son plan de retournement n'avaient pas débouché de manière positive". "En effet, les différentes négociations menées avec des fonds spécialisés dans le financement d'entreprises en retournement n'ont pas abouti et aucune alternative à court terme n'existe pour le financement durable de l'activité de la société", a-t-il ajouté. "Le Conseil a pris acte que, compte tenu de la situation de trésorerie à ce jour et des prévisions de son évolution à court terme, la société ne sera plus en mesure de faire face à ses obligations dès la fin du mois de mai."En conséquence, le Conseil a mandaté son président pour effectuer dans les meilleurs délais une déclaration de cessation des paiements et solliciter du tribunal de commerce la poursuite de l'activité afin de permettre de présenter aussitôt que possible un plan de continuation", conclut-il.Ce plan de continuation s'appuierait sur la cession de la participation acquise par Cyrano dans la société américaine VIGILANTe en échange de la cession récente de son activité tests de vulnérabilité des réseaux (networks vigilance) et sur l'achèvement du plan de restructuration mis en oeuvre depuis le début de l'année.Cyrano avait annoncé le 21 mai qu'il menait des discussions avec des fonds spécialisés pour obtenir de nouveaux financements après l'annonce d'une perte nette de 8,4 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2000/2001, sur un chiffre d'affaires de 6,0 millions, et d'une nouvelle perte d'exploitation au 3e trimestre clos le 31 mars alors que l'équilibre était attendu.Sur le Nouveau Marché, l'action Cyrano a fini la séance réservé à la baisse sur un dernier cours de 0,71 euro (-32,38%). Elle avait perdu 53,13% vendredi après avoir été suspendue pendant une dizaine de jours.avec Reute

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.