Vivendi finalise la cession de Houghton Mifflin

 |  | 325 mots
"Conclure une cession c'est bien, encaisser l'argent c'est mieux!", s'impatientait récemment un analyste contacté par La Tribune (voir ci-contre) à propos de Vivendi Universal. Le groupe français devrait atténuer quelque peu ses inquiétudes puisqu'il a annoncé mardi avoir finalisé la cession de l'éditeur américain Houghton Mifflin.Comme annoncé en novembre, ce sont les fonds américains Thomas H. Lee et Bain Capital qui s'en sont portés acquéreurs en déboursant 1,28 milliard de dollars en cash et en reprenant 380 millions de dollars de dette.Outre les analystes, cette cession devrait aussi rassurer en partie les agences de notations. Notamment Moody's qui avait prévenu, le 4 décembre, que la confirmation de la note de VU sous-entendait l'encaissement avant la fin de l'année du produit des cessions annoncées récemment.Le 19 décembre, VU a obtenu 323 millions de dollars pour l'exercice de l'option de vente dans Sithe. Le 23 décembre, il a procédé à l'encaissement de 1,06 milliard d'euros pour la vente de la participation dans Echostar. Enfin le lendemain, VU a reçu 1,85 milliard d'euros de ses 20,4% de Vivendi Environnement. Bref, avec le cash encaissé aujourd'hui, VU vient de faire un grand pas vers l'amélioration de sa situation financière.Mais le groupe n'est pas encore totalement tiré d'affaires. Après l'avertissement de Moody's, Standard and Poor's a indiqué récemment qu'il ne confirmerait les notes de VU qu'une fois encaissés les produits de cessions des activités d'édition en Europe et aux Etats-Unis. Or, si l'encaissement a bien eu lieu pour Houghton Mifflin, le groupe de Jean-René Fourtou n'a pas encore touché le 1,2 milliard de VUP, dont la vente a été signée le 20 décembre. On notera enfin qu'il lui reste aussi à récupérer les 320 millions provenant de la vente à la Socpresse de l'Express-l'Expansion et de la Comareg.A Paris, le titre VU gagne 2,66%, à 15,39 euros, jeudi matin, après avoir pris 1,99% mardi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :