L'inflation européenne est restée sous les 2% en juillet

 |  | 309 mots
Lecture 1 min.
A la veille d'une réunion de la BCE qui ne devrait pas avoir d'impact sur les taux, la première estimation d'Eurostat concernant l'inflation de la zone euro en juillet montre une légère remontée des prix par rapport au mois de juin. Sur un rythme annuel, l'inflation des Douze est à 1,9% contre 1,8% le mois dernier. Il s'agit donc plutôt d'une stabilité que d'une franche reprise et le taux d'inflation reste, pour le deuxième mois consécutif, en dessous du sacro-saint seuil des 2%.Ce chiffre, conforme au consensus des économistes, est donc plutôt bon et confirme que le danger inflationniste ne guette plus la zone euro comme au début de l'année. C'est plutôt désormais la croissance qui est menacée. Nolens volens, la BCE ne peut donc pour le moment n'avoir d'autre choix que le statu quo sur ses taux directeurs. La hausse de juillet est en grande partie due à la remontée des prix allemands (+0,2%) due en grande partie aux services saisonniers (hôtellerie et restauration). En revanche, les prix italiens en données harmonisées ont reculé de 0,1% en juillet, limitant l'inflation dans la péninsule à 2,4% annuels, ce qui représente une bonne performance. En France, les économistes s'attendent à un nouvel affaissement des prix en juillet aux alentours de 0,2%. L'inflation européenne paraît donc sous contrôle, d'autant que l'effet de base favorable des deux derniers mois a disparu.Progressivement, la problématique des taux va donc évoluer en Europe. La question sera de moins en moins de savoir si les taux doivent monter pour contenir l'inflation, mais de plus en plus de savoir si les taux ne doivent pas encore baisser pour relancer la croissance et favoriser le différentiel de taux entre la zone euro et les Etats-Unis (actuellement de 1,5 point pour le taux directeur).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :