L'augmentation de la production de l'Opep devrait rester modeste

 |   |  315  mots
Le scénario d'une augmentation de la production des pays de l'Opep semble se préciser. Hier, un officiel anonyme confirmait la nécessité d'une telle hausse. Aujourd'hui, c'est une autre source anonyme qui indique qu'un "compromis" pourrait prendre forme lors de la conférence des ministres du cartel le 19 septembre prochain. Ce compromis s'appuierait sur une "augmentation modeste" de la production "afin de laisser le temps au marché de l'absorber", a-t-il précisé. Le montant de ce relèvement de la production pourrait se situer entre 500.000 et 750.000 barils par jours, "voire 800.000", a ajouté la mystérieuse source à Vienne.Cette source a également donné des détails sur les négociations en cours au sein du cartel. L'idée d'une augmentation doit encore faire face à l'opposition du Koweït, de l'Indonésie, du Venezuela et de l'Iran. Ce dernier a indiqué ce matin que les fondamentaux du marché ne suggéraient pas d'augmentation de production de la part de l'Opep et que les prix élevés du moment étaient uniquement liés à la "rhétorique de guerre" actuelle. En face, l'Arabie Saoudite défendrait énergiquement le principe d'un relèvement de la production. Certaines déclarations récentes permettent de penser que le royaume wahhabite peut compter sur le soutien de l'Algérie et du Nigéria. "Il y aura donc certainement un compromis", a donc conclu la source de l'Opep.Par ailleurs ce matin à Johannesburg, le ministre irakien du Plan Hassan al-Khattab a indiqué que son pays continuerait à "essayer d'exporter du pétrole" s'il était attaqué par les Etats-Unis. Néanmoins, le ministre de Saddam Hussein a indiqué qu'une telle attaque provoquerait une hausse importante du prix du baril "au-delà des 30 dollars" et que cela "affectera l'ensemble de l'économie mondiale". A Londres, le baril de Brent de la Mer du Nord pour la livraison rapprochée d'octobre restait stable cette séance, à 26,98 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :