Roxio offre de racheter les actifs de Napster

Deux mois et demi après la fermeture définitive du site d'échange de fichiers le plus célèbre du monde, le dépeçage de sa dépouille n'est pas terminé. Après l'offre du distributeur de vidéos pornographiques Private Media Group (lire ci-contre) pour le site et la marque Napster, c'est aujourd'hui l'éditeur de logiciels Roxio qui se propose de reprendre "l'essentiel des actifs" de la société naguère convoitée par Bertelsmann.Roxio, dont le produit le plus connu est le logiciel de gravure de CD Easy CD Creator, offre 5 millions de dollars en numéraire et 100.000 options de souscription de ses actions - représentant environ 338.000 dollars au cours actuel - pour reprendre "pratiquement tous les actifs de Napster". A commencer, précise-t-il, par la propriété des brevets technologiques déposés par Napster au cours de sa brève existence. En revanche, l'éditeur n'entend assumer aucune dette du site, précise-t-il."L'acquisition de Napster va accroître notre rôle dans le paysage des médias numériques et développer nos offres aux consommateurs", assure le PDG de Roxio, Chris Gorog, qui s'engage à poursuivre la coopération avec ses partenaires actuels dans ce domaine. Après avoir, comme un bon nombre de ses concurrents, développé son activité et sa notoriété sur le phénomène du piratage musical, grâce à une gamme de logiciels facilitant la gravure de CD, puis de DVD, Roxio a adopté ces dernières années une stratégie destinée à le faire rentrer dans le rang. Il est ainsi partenaire de Pressplay, le site de téléchargement "commercial" créé par Universal et Sony Music, et fournit à Microsoft la technologie de gravure intégrée aux dernières éditions de Windows. L'acquisition des technologies de Napster pourrait cependant lui permettre de regagner un peu d'indépendance par rapport à ces très grands partenaires, éventuellement en lançant son propre site de téléchargement. Une démarche qui ne serait cependant pas sans risque, au vu des difficultés qu'affrontent actuellement les "majors" du disque engagées dans l'aventure de la vente en ligne. Revendiquant plus de 100 millions d'utilisateurs dans le monde, Roxio a réalisé au cours du dernier trimestre clos un chiffre d'affaires de 27,9 millions de dollars. La société, qui emploie 400 personnes dans le monde, affiche une capitalisation boursière d'un peu plus de 70 millions de dollars, divisée par sept depuis le printemps. Sur le Nasdaq, l'action Roxio gagnait 8% en milieu de journée vendredi à 3,65 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.