Nouveau record d'abstention pour le second tour des législatives

 |   |  289  mots
Sans surprise, le second tour des législatives n'a que peu mobilisé les Français en ce dimanche estival. Selon les différents sondages, le taux d'abstention se situait entre 38,5 et 40% vers 18h45. L'institut Ipsos pronostiquait un taux de 40%, tandis que la Sofres se montrait plus optimiste avec une abstention de 38,5%. Un peu avant 18h00, le CSA estimait ce taux à 37%.A 17h00, moins d'un électeur sur deux avait fait le déplacement dans son bureau de vote, selon le Ministère de l'Intérieur. Au premier tour à la même heure, l'abstention était de 50,61%. Par zone géographique, une forte hausse de participation a été enregistrée dans le Lot, qui traditionnellement vote beaucoup : 59,06 % à 16h30 contre 48,07 % il y a une semaine. En revanche, les électeurs de la Moselle ont été moins disciplinés qu'au premier tour: le taux de participation était en baisse de 4,29 points à 38,88% à 17h00. De même dans le Rhône, 44,03% des électeurs avaient voté à 17h00, un taux en baisse de 5,53 par rapport à la semaine dernière. Enfin, 42,1% des Parisiens avaient voté à 17h00 contre 46,1% dimanche dernier. L'effervescence suscitée par les élections présidentielles est bel et bien retombée. En ce dimanche 16 juin, les Français n'ont pas écouté les différents appels au vote et se sont encore moins rendus aux urnes que la semaine dernière. Déjà record, l'abstention s'était élevée au final à 35,6%. Aux élections législatives de 1997, le taux d'abstention avait été de 28,9% au second tour. Le renouvellement de l'Assemblée Nationale préoccupe de moins en moins les électeurs: les derniers records d'abstention ont été enregistrés en 1993 où le second tour avait été marqué par un taux de 32,4%. En 1988, l'abstention avait été de 34,3% sur l'ensemble des deux tours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :