Carlyle se retire du Figaro

Le fonds d'investissement américain Carlyle a vendu l'ensemble des parts qu'il détenait dans Le Figaro à la Socpresse, la société éditrice du quotidien français. Attendu, ce désengagement fait suite à l'entrée de Serge Dassault dans le tour de table du groupe, en janvier dernier.Selon un communiqué publié aujourd'hui, la Socpresse et Carlyle ont conclu un "accord définitif au terme duquel Socpresse acquiert l'ensemble des actions et obligations convertibles de Figaro Holding, détenues par Carlyle depuis Juin 1999. A l'issue de cette transaction, Socpresse détient à nouveau 100% du capital du Figaro".A la fin du mois de janvier, Serge Dassault est devenu le premier actionnaire de la Socpresse, en achetant 30% du capital pour une somme non communiquée, mais évaluée aux environs de 340 millions d'euros (lire ci-contre). Une opération qui donne à Serge Dassault un rôle primordial dans les évolutions à venir de la Socpresse, qui édite Le Figaro et de nombreux quotidiens régionaux, et qui a apporté au groupe les moyens financiers de racheter les parts de Carlyle.Dans un communiqué, ce dernier groupe précise ce matin que "cette opération est le dénouement du partenariat mis en place en 1999 et destiné à assister Socpresse dans la restructuration de son bilan". Aucune information n'a été donnée sur les conditions de désengagement de ce fonds d'investissement, qui gère environ 12,5 milliards de dollars dans le monde. latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.