Honda freine ses ambitions

 |  | 458 mots
Lecture 2 min.
Malgré une hausse de plus de 12% de son bénéfice semestriel à 194 milliards de yens (1,6 milliard d'euros), Honda se montre prudent quant à l'avenir. Le groupe japonais, s'il escompte toujours voir progresser son résultat net au terme de l'exercice en cours (clos au 31 mars 2003), table sur une hausse bien moindre que précédemment. Honda s'attend à une augmentation de 13% de ses résultats annuels 2002-2003 à 410 milliards de yens, soit 3,37 milliards d'euros. Lors de ses projections initiales, le groupe avait indiqué espérer atteindre un bénéfice annuel de 460 milliards de yens.A la Bourse de Tokyo, le titre Honda a terminé la séance d'aujourd'hui sur une baisse de 2,2%. Un recul enregistré avant même la publication de ce "profit warning". Les marchés seront d'autant plus déçus que la semaine dernière, Nissan avait revu très nettement à la hausse ses prévisions de résultats (lire ci-contre). Pour expliquer cette révision à la baisse, Honda insiste sur la dégradation de la conjoncture américaine. Le constructeur estime que l'économie des Etats-Unis va ralentir au tournant de l'année. Or l'Amérique du Nord représente plus de 56% du chiffre d'affaires du groupe tous secteurs d'activités confondus (automobiles, motos, moteurs divers et services financiers). Dans ce contexte difficile, Honda sait qu'il ne pourra compter sur le relais de son marché domestique. Le Japon, près de 23% du chiffre d'affaires total de Honda, se caractérise par une très forte compétition entre les acteurs présents en raison de la faiblesse de la consommation des Japonais. Pour Honda, cette situation, qui affecte les prix, devrait perdurer dans les mois qui viennent. Pour ce qui est du premier semestre de l'exercice, Honda a réalisé un chiffre d'affaires de 3.853 milliards de yens, soit 31,7 milliards d'euros, en hausse de 9,9% par rapport à la même période de l'exercice précédent. La branche Automobile (80% du chiffre d'affaires total) a vu ses revenus augmenter de 8,9%. Honda explique surtout cette hausse par le succès de son nouveau modèle de tout terrain de loisirs Pilot et de ses modèles CR-V, Civic et Odyssee, très demandés aux Etats-Unis. En Europe, ce sont la petite Jazz (Fit au Japon) et le modèle CR-V qui ont tiré les ventes vers le haut. Les ventes de motos ont bondi encore plus vite, augmentant de 37,8% à 3,867 millions d'unités, générant un chiffre d'affaires de 497,8 milliards de yens (+12,3%). "Des ventes robustes dans des pays d'Asie comme l'Inde, l'Indonésie et la Chine ont contribué à ces hausses", a indiqué Honda. Les revenus des autres activités ont également bien progressé, de 19% à 264,2 milliards, surtout grâce à une forte demande sur les moteurs Honda et les services financiers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :