Les banques disposeraient d'une option de vente de MobilCom à France Télécom

Le soulagement provoqué la semaine dernière par l'annonce d'un cessez-le-feu entre France Télécom et MobilCom aura décidément été de courte durée. Après le regain d'inquiétude né de l'annonce d'une possible dégradation de France Télécom et Orange par les grandes agences de notation financière, voici que ressurgit la menace d'une OPA forcée du Français sur l'Allemand. Selon le magazine financier allemand TeleBörse, les banques qui négocient le rachat des actions du fondateur et PDG de MobilCom, Gerhard Schmid, et de son épouse disposeront d'une option de vente à France Télécom, qu'ils se sont cependant engagés à ne pas exercer avant trois ans. L'exercice de cette option obligerait France Télécom à lancer une offre sur le solde du capital. Le groupe présidé par Michel Bon disposerait en revanche d'une option d'achat. Les banques destinées à devenir actionnaires de MobilCom (Deutsche Bank, Merrill Lynch, la Société Générale et ABN Amro) devraient par ailleurs acquérir les actions MobilCom pour un prix unitaire d'environ 22 euros, ajoute TeleBörse. Les 39,7% que détient Gerhard Schmid et les 10,2% de son épouse seraient ainsi valorisés à plus de 700 millions d'euros, poursuit le journal. Si les discussions aboutissent, chacune des banques devrait posséder quelque 12% du capital du quatrième opérateur mobile allemand.Après l'annonce de l'accord, la semaine dernière, France Télécom avait souligné à maintes reprises qu'il excluait de racheter les parts du patron de MobilCom. Cette acquisition le contraindrait à consolider la totalité de la dette de ce dernier, qui atteint 4,7 milliards d'euros.Sur le Neuer Markt, l'action MobilCom cédait 2,96% en fin d'après-midi à 12,14 euros, après être tombée en matinée sous les 11 euros. A Paris, France Télécom reculait de 0,12% en clôture à 33,40 euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.