Le marché des semi-conducteurs se stabilise

 |   |  360  mots
Le marché des semi-conducteurs a touché le fond, selon les dernières statistiques publiées jeudi soir par la Semiconductor Industry Association (SIA) pour le mois de février. Au niveau mondial, les ventes totales ont atteint 10,01 milliards de dollars, un chiffre stable par rapport à janvier, même s'il reste encore en retrait de 35% sur un an. "De fortes dépenses des consommateurs pour les téléphones mobiles, les DVD et les appareils photo numériques ont continué de faire progresser légèrement les ventes de semi-conducteurs", a commenté le président de la SIA, George Scalise, dans un communiqué. Selon lui, une "croissance nulle ou limitée" du marché est à prévoir au premier trimestre. La SIA anticipe un deuxième trimestre "légèrement meilleur", et une "accélération de la croissance" au deuxième semestre. Même si les investissements industriels se font encore attendre, la reconstitution des stocks se poursuit.Les ventes américaines en séquentiel, si elles n'ont pas retrouvé leurs niveaux de début 2001 (-47%), ont quand même augmenté de 2,5%. En Europe, les ventes ont baissé de 37,3% sur un an et de 1,5% sur le mois précédent, à 2,1 milliards de dollars. Si les ventes sont encore en baisse sur un an, de mois en mois l'écart se réduit. Une tendance qui contribue à confirmer la reprise du marché. Au niveau global, les ventes mondiales sont en baisse de 35% sur un an en février, mais en janvier elles étaient de 39,8% inférieures à celles de janvier 2001. En décembre dernier, elles étaient encore en baisse de 43% sur un an.Le phénomène est bien plus perceptible en fonction des zones géographiques. Si la situation en Amérique, en Europe et au Japon s'est sensiblement améliorée, c'est encore plus vrai sur la zone Asie-Pacifique, où les ventes qui étaient en décembre dernier encore en baisse de 21,3% sur un an, n'affichent plus qu'un recul limité de 5,9% en février. Le fabricant Taiwan Semiconducteur Manufacturer a même annoncé cette semaine une croissance des ventes à un chiffre ce trimestre, et une prochaine hausse des investissements.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :