Adobe revoit en baisse ses objectifs trimestriels

 |  | 319 mots
Lecture 2 min.
La situation continue de se dégrader pour Adobe. L'éditeur américain de Photoshop, d'Illustrator et de la gamme Acrobat avait déjà revu à la baisse ses ambitions pour l'exercice en cours. Hier soir, il a récidivé, en ajustant ses prévisions pour le troisième trimestre de son année fiscale 2002, qui s'achèvera le 30 août.Le groupe prévoit désormais que son chiffre d'affaires se situera entre 270 et 290 millions de dollars, au lieu des 300 à 320 millions attendus jusqu'à présent. Quant au bénéfice par action, il ne devrait pas dépasser 0,18 à 0,23 dollar, au lieu des 0,24 à 0,27 dollar prévus. Adobe tire les conséquences de la dégradation de ses ventes au mois de juillet : une baisse de chiffre d'affaires observée "sur tous les segments d'activité et sur les principaux marchés géographiques, avec une faiblesse particulière en Europe et au Japon".La réaction des marchés à ce "profit warning" publié mercredi après la clôture du Nasdaq, a suscité une réaction sévère des investisseurs : l'action Adobe a chuté jeudi de 29,76%, à 16,83 dollars. Les résultats du deuxième trimestre, publiés mi-juin, avaient déjà surpris les marchés, avec une baisse des ventes de 8% en rythme annuel; le groupe avait en outre abaissé sa prévision de chiffre d'affaires de 1,3 à 1,2 milliard de dollars. Un objectif qui semble à nouveau aujourd'hui difficile à tenir : compte tenu de la dégradation des indicateurs économiques américains, une reprise des ventes en fin d'année est peu probable.Le profit warning confirme en outre que les prix relativement peu élevés de ses produits (quelques centaines de dollars en moyenne) n'immunisent pas Adobe contre le ralentissement des investissements des entreprises. L'éditeur, spécialiste du traitement de l'image et des documents, souffre en particulier de la crise persistante sur les marchés de la publicité et des médias.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :