Nokia vend son système d'exploitation pour mobiles à Samsung

 |  | 317 mots
Et de trois ! Dans la bataille feutrée que se livrent Nokia, Microsoft et le consortium Symbian sur le marché des systèmes d'exploitation pour téléphones portables, le Finlandais a marqué un nouveau point avec la signature d'un contrat de licence au sud-coréen Samsung de sa plate-forme logicielle Series 60. Samsung utilisera le logiciel pour équiper sa prochaine génération de "smart phones", ces téléphones mobiles "intelligents", dotés de fonctions avancées : écrans couleurs, messagerie électronique, envoi et réception de photos ou de fichiers multimédias, jeux, etc.. Le Sud-coréen, désormais troisième constructeur mondial de combinés avec 9,5% des ventes (lire ci-contre) est le troisième concurrent de Nokia à adopter sa plate-forme, après Matsushita et Siemens. Portant ainsi à plus de 55% la part du marché mondial des téléphones mobiles destinés à être équipés par le Finlandais. L'accord prévoit que Samsung aura accès au code source de la plate-forme et pourra développer ses propres applications spécifiques. S'assurant ainsi une plus grande rapidité de développement et la compatibilité de ses produits avec ceux de ses concurrents ayant opté pour la technologie de Nokia.Ce nouveau contrat constitue donc un revers pour Microsoft. Fort du succès de son système pour assistants numériques Pocket PC, celui-ci s'efforce de prendre pied sur ce marché avec sa plate-forme de développement Smartphone 2002, et a conclu en février une alliance spécifique avec Intel dans ce but, afin de développer une architecture technologique commune. Mais il n'a pour l'instant signé aucun accord de licence avec un fabricant de combinés.La plate-forme Series 60 n'équipe pour l'instant qu'un seul modèle commercialisé : le Nokia 7560, doté d'un appareil photo numérique. Mais plusieurs lancements de combinés utilisant ce système sont prévus avant la fin de l'année et en 2003.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :