L'agence Web Sapient supprime 30% de ses effectifs

Auparavant considérée par les professionnels du Web comme l'une des agences les plus prestigieuses, Sapient n'a pu tenir le choc devant le ralentissement économique qui a frappé de plein fouet le secteur des nouvelles technologies. Pour faire face au déclin continu de son activité, l'agence Web s'apprête à supprimer 545 nouveaux emplois en particulier aux Etats-Unis, soit 30% de ses effectifs. L'entreprise emploie actuellement 1.900 personnes et procède là à son troisième plan de restructuration. Sapient va réduire les effectifs de son pôle de consulting de 415 personnes, et son service administratif de 130 salariés. Les effectifs du groupe ont donc fondu comme neige au soleil depuis un an. Avant le début de sa chute fin 2000, Sapient comptait encore 2.600 salariés.Il faut dire qu'à l'instar de la plupart des agences Web, Sapient a été la proie d'une baisse continue de son chiffre d'affaires en 2001. L'exercice s'est soldé sur un revenu de 329 millions de dollars, en baisse de 34% sur un an. La perte nette a donc été de 190 millions de dollars, contre un bénéfice de 47 millions de dollars un an plus tôt. Sapient, qui tente aussi de revenir aux valeurs sûres en réengageant son ancien directeur admistratif et financier en poste entre 1994 et 1999, espère maintenant sortir la tête de l'eau. Le plan de restructuration va se traduire par une charge comprise entre 50 et 55 millions de dollars sur le premier trimestre. Ce nouveau plan de réduction des coûts devrait avoir un impact de 60 millions de dollars dans les comptes sur les deux prochains trimestres. Sur les trois premiers mois de l'année, le groupe pense atteindre ou être légèrement en dessous de ses prévisions. Les ventes devraient s'établir entre 50 et 60 millions de dollars pour une perte de 11 à 13 cents par action.A New York, le titre Sapient perd 2,91% à 4,01 dollars en milieu de matinée.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.