Worldcom révise en baisse ses anticipations pour 2002

 |  | 523 mots
Lecture 2 min.
L'opérateur de téléphonie américain Worldcom Inc. publie pour son quatrième trimestre des résultats inférieurs aux attentes, notamment en raison des contre-performances de son activité de transmission de données. Il revoit par la même occasion ses prévisions à la baisse pour l'ensemble de l'exercice en cours en raison de l'intensification de la concurrence et de la poursuite de la baisse des investissements des entreprises dans les technologies. Worldcom Inc. chapeaute depuis la restructuration de juin dernier deux grandes filiales: les activités de transmission de données, Internet et opérations internationales regroupées sous l'appellation Worldcom Group, d'une part; des services longue distance aux particuliers et aux PME, et la vente de communications longue distance en gros, réunies sous la bannière MCI Group, d'autre part.Worldcom Inc. étant endetté à hauteur de 24,7 milliards de dollars, des rumeurs de faillite couraient sur les marchés. Des bruits que le PDG du groupe Bernie Ebbers a voulu faire taire en assurant qu'il avait en caisse quelque 10 milliards de dollars de liquidités. En tout cas, encore hier, le New York Times rapportait que Verizon et SBC avaient étudié la possibilité de reprendre l'entreprise, sans y donner suite.Si le groupe n'a pas atteint ses objectifs du quatrième trimestre, c'est surtout à cause de Worldcom Group. Sur la période octobre-décembre, le résultat ressort à 13 cents par action, légèrement inférieur au consensus des analystes établi à 14 cents par action, et en baisse de 35% sur un an. Le chiffre d'affaires global est en hausse de 7% à 5,7 milliards de dollars. La principale source de revenus du groupe - l'activité de transmission de données et Internet - a progressé de 13% à 3 milliards de dollars. La partie internationale est en hausse de 23% à 768 millions de dollars. En revanche, les revenus issus de la téléphonie classique sont en baisse de 8% à 1,6 milliard de dollars.Sur l'ensemble de l'exercice 2002, le groupe table sur une hausse d'environ 5% de son chiffre d'affaires et de son Ebitda (équivalent de l'excédent brut d'exploitation), contre une précédente prévision de croissance de l'activité attendue autour des 10%. Le résultat net devrait d'établir entre 75 et 80 cents par action, au lieu des 95 cents précédemment prévus par Wall Street.Le chiffre d'affaires de MCI Group, numéro deux de la téléphonie longue distance derrière AT&T, devrait baisser d'environ 15% au premier semestre et de 10 à 15% au second semestre. Le secteur, qui compte également parmi ses acteurs Sprint Corp., a beaucoup souffert du ralentissement économique américain, les particuliers et les entreprises ayant sensiblement réduit leurs dépenses. Au quatrième trimestre, les revenus de MCI Group ont déjà baissé de 16% à 3,2 milliards de dollars. Globalement Worldcom Inc. a réalisé en 2001 un chiffre d'affaires de 35,2 milliards de dollars en baisse de 1% sur un an, pour un résultat net consolidé de 2,1 milliards de dollars.A New York, le titre Worldcom Group a gagné hier 12,41% à 7,52 dollars, après avoir perdu un tiers de sa valeur en une semaine, tandis que MCI Group a chuté de 16% à 7,61 dollars.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :