Nintendo dégaine à nouveau l'arme de la baisse des prix

 |  | 392 mots
Ayant opté dès le départ pour une stratégie de prix bas sur le marché des consoles de jeux de nouvelle génération, Nintendo n'entend pas se laisser rejoindre par ses deux grands concurrents, Microsoft et Sony. Après les baisses de prix décidées par ces derniers la semaine dernière, le concepteur japonais du GameCube a donc décidé de réduire ses tarifs sur les deux principaux marchés mondiaux, le Japon et les Etats-Unis. Dès le 3 juin prochain, le GameCube ne coûtera donc plus que 19.800 yens au Japon (environ 172 euros) contre 25.000 yens aujourd'hui, soit une baisse de 20,8%. Après les récentes mesures similaires décidées par Sony et Microsoft, les fans japonais de jeu vidéo pouvaient se procurer la PlayStation 2 pour environ 27.000 yens et la Xbox de Microsoft pour 24.800 yens, contre 34.800 auparavant. Aux Etats-Unis, Nintendo fait encore plus fort, réduisant de 25% le prix de vente au détail du GameCube, à 150 dollars contre 200. Cette baisse, applicable dès aujourd'hui, redonne une longueur d'avance en terme de prix à la console du groupe, puisque la PlayStation 2 et la Xbox avaient vu leurs prix récemment ramenés à 199 dollars. Pour Nintendo, cette poursuite de la guerre des prix ne semble pas poser de problème financier : "comme nous l'avons déjà dit, nous avons trouvé le moyen de réduire les coûts en transférant la production en Chine et nous sommes désormais capable d'offrir des prix moins élevés", a expliqué un porte-parole du groupe.Reste à savoir, désormais, si la décision du groupe ne provoquera pas une nouvelle réplique chez ses concurrents. Pour certains analystes, Nintendo, Sony et Microsoft, engagés dans une guerre de positions sur un marché de 20 milliards de dollars, pourraient entrer dans une nouvelle surenchère à la baisse avant la période cruciale des fêtes de fin d'année. Mais le salon E3 (Electronic Entertainment Expo), principal événement mondial du marché du jeu vidéo, qui se tient cette semaine à Los Angeles, pourrait donner lieu à de nouvelles spéculations.Quoi qu'il en soit, Sony ne risque guère de voir menacée sa suprématie mondiale : 30 millions de PlayStation ont déjà été vendues dans le monde, contre environ 4 millions de GameCube et 3,5 millions de Xbox (dont 2 millions aux Etats-Unis).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :