mmo2 espère publier des résultats supérieurs aux attentes

 |  | 315 mots
Lecture 1 min.
L'horizon reste dégagé pour mmO2. L'ex-branche mobile de BT, officiellement émancipée depuis l'introduction en Bourse de novembre, affiche sa sérénité à dix jours de la fin de son exercice fiscal 2001-2002. Dans un communiqué, le groupe souligne ainsi qu'il "s'attend à dépasser" le consensus des estimations des analystes en matière d'Ebitda (équivalent de l'excédent brut d'exploitation). Un consensus établi à 410 millions de livres, pour une fourchette de 360 à 437 millions. En outre, les dépenses d'investissement devraient se situer, sur l'ensemble de l'exercice, légèrement en dessous du consensus. "En conséquence, la dette nette du groupe en fin d'exercice devrait également se situer en dessous des attentes du marché", conclut le groupe.Ces bonnes nouvelles devraient ainsi refléter les bonnes performances commerciales accomplies par mmO2 ces derniers mois. En gagnant 453.000 abonnés au dernier trimestre 2001, malgré le ralentissement des marchés et le changement de marque commerciale, l'opérateur s'était déjà attiré les compliments des analystes. Avec 17,24 millions d'abonnés, mmO2 est présent dans quatre marchés : Royaume-Uni, Allemagne (VIAG Interkom), Pays-Bas (Telfort Mobiel) et Irlande (Digifone). En ce qui concerne le prochain exercice, qui débutera le 1er avril, le groupe assure "ne pas chercher à vouloir modifier le consensus actuel des estimations" en matière d'Ebitda, consensus qu'il croit situé à 800 millions de livres. Le directeur général du groupe, Peter Erskine, assure que "l'application d'une discipline financière rigoureuse dans toutes nos activités" fera partie des priorités du groupe. Il y a quelques semaines, l'opérateur avait annoncé son intention de rationaliser ses achats d'équipements de réseaux, en visant notamment à s'adresser à un fournisseur unique pour la construction de ses réseaux UMTS. A la Bourse de Londres, l'action mmO2 gagnait 4,37% à 71,5 pence en clôture vendredi. Le titre reste néanmoins en dessous de son cours d'introduction de la mi-novembre, fixé à 80 pence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :