Sony victime de soupçons sur sa comptabilité

Après les soupçons sur les entreprises européennes comme Vivendi, "l'Enronite" menace les sociétés asiatiques. C'est en effet au tour du géant japonais de l'électronique Sony d'être suspecté par les marchés de pratiques comptables discutables.En effet, un article du South China Morning Post, publié à Hong Kong le 15 juillet, fait état des déclaraions d'un ex-professeur de comptabilité, Howard Schilit, lors de son témoignage devant le Congrès américain sur l'affaire Enron.Ce dernier a affirmé avoir repéré des "problèmes potentiels" dans les comptes de Sony, relate l'agence Reuters.Selon Howard Schilit, les ventes de Sony à ses filiales ont bondi de 133% à 72,8 milliards de yens au cours de l'exercice clos le 31 mars dernier, ce qui sous-entend que Sony pourrait avoir gonflé artificiellement ses profits.Si Sony s'est immédiatement défendu en assurant mercredi, par la voix d'un porte-parole, qu'il ne s'engageait pas dans des pratiques financières "douteuses", l'article a fait l'effet d'une douche froide sur la place de Tokyo, où le groupe est réputé pour la qualité et la transparence de sa communication financière. L'action Sony a perdu en séance 4,14% à 5.560 yens.Sur le marché parisien ce mercredi, l'action Sony Corp. baisse de 0,93% à 48,10 euros à la clôture après avoir perdu plus de 2% mardi dans d'importants volumes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.