Paris ouvre en baisse, Sanofi cède près de 7%

La Bourse de Paris a ouvert en repli de 0,61% à 3.345,64 points, dans le sillage du repli de Wall Street vendredi. L'activité devrait être modérée alors que les marchés américains seront fermés ce lundi pour le Labour Day.A 9h20, le CAC 40 cédait 1,06% à 3.330,59 points.Vendredi, les trois principaux indices new-yorkais ont connu des fortunes diverses. Si le Dow Jones et le S&P 500 ont terminé peu changés en cédant respectivement 0,09% à 8.663,50 points, et 0,19% à 916,07, les technologiques du Nasdaq ont reculé de 1,57% à 1.314,85 points, affectées notamment par la révision en baisse des prévisions du concepteur de logiciels Sun Microsystems et de l'opérateur de télécoms BellSouth. Wall Street a bien accueilli la progression de l'indice des directeurs d'achats de la région de Chicago, à 54,9 en août contre 51,5 en juillet. Ce bon chiffre a toutefois été contrebalancé par le tassement de l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan à 87,6 le mois dernier, contre 88,1 en juillet.L'agenda économique de la semaine sera dominé par les chiffres de l'emploi en Allemagne, mardi, et aux Etats-Unis, vendredi. Mais, avant cela, les investisseurs auront pris connaissance de l'indice d'activité manufacturière américaine au mois d'août, mardi. Les économistes tablent sur un sursaut à 51,8 de cet indicateur après un repli à 50,5 en juillet. Enfin, les commandes à l'industrie américaine pour le mois de juillet seront publiées jeudi. Le marché anticipe une hausse de 4,7% après une contraction de 2,4% en juin. Les investisseurs attendent, à midi, les chiffres des immatriculations de voitures neuves en France au mois d'août. Sanofi-Synthélabo perd 6,13% à 57,40 euros. Le groupe pharmaceutique a annoncé une progression de 23,7% de son résultat net, part du groupe, à 830 millions d'euros. Le groupe a par ailleurs confirmé sa prévision de croissance supérieure à 25% du résultat net, part du groupe, avant éléments exceptionnels et amortissement des écarts d'acquisition en 2002.France Télécom cède 1,96% à 12,51 euros. Le groupe ne croit pas en la viabilité de MobilCom, selon le Wall Street Journal qui cite une étude devant être présentée au conseil d'administration de l'opérateur la semaine prochaine. Vendredi, Orange avait démenti les informations d'Investir selon lesquelles sa maison-mère avait décidé de ne plus soutenir MobilCom.Vivendi Universal progresse de 3,75% à 13,28 euros. Vodafone se prépare à lancer une offre hostile sur SFR, filiale de téléphonie mobile du groupe français, pour 12 milliards d'euros, rapporte le Financial Times. Vodafone détient 32% de SFR.Thomson Multimédia grignote 0,49% à 20,35 euros après avoir démenti les rumeurs selon lesquelles l'Etat aurait décidé de céder sa participation dans le groupe. Le titre avait chuté de plus de 7% vendredi.Enfin, Axa, qui publiera ses résultats semestriels après la clôture, recule de 2,58% à 13,61 euros.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.