Rumeurs de fusion entre Deutsche Bank et Credit Suisse

Les deux géants de la banque allemande et suisse, Deutsche Bank et Credit Suisse, sont-ils sur le point de fusionner? C'est ce qu'affirmait mercredi matin le site d'information allemand Pior Börse. Une rumeur que les porte-parole de Deutsche Bank, Ronald Weichert, et de Credit Suisse, Paul Rimmer, ont refusé de commenter. Selon Prior Börse, les dirigeants des deux établissements se seraient rencontrés à de multiples reprises pour des discussions préliminaires. Une hypothèse alimentée par les liens personnels qu'entretiennent les deux patrons des groupes financiers: Lukas Mühlemann, PDG de Credit Suisse, a en effet succédé dans ses fonctions à Josef Ackermann, actuellement patron de la Deutsche Bank.La perspective d'un tel rapprochement n'a cependant rien d'évident, étant donné l'opposition du nouveau président du directoire de la Deutsche à toute fusion. Josef Ackermann avait en effet affirmé la semaine dernière, au cours d'une conférence de presse, n'être "pas intéressé par une acquisition".Un conseil d'administration aurait par ailleurs été tenu mardi au siège de la banque suisse pour arrêter une stratégie afin de réagir à la faiblesse du cours de Bourse. Les administrateurs devaient aussi, semble-t-il, se prononcer sur le maintien à son poste du PDG suisse Lukas Mühlemann. Des bruits au sujet de son éviction avaient provoqué une remontée du titre lundi.Dans un premier temps, les marchés ont semblé, mardi matin, accorder quelque crédit à ces rumeurs de rapprochement. Le titre de Credit Suisse, qui avait abandonné 4,8% mardi soir, a progressé ainsi de 2% mercredi en début de matinée, à 47,45 francs suisses, tandis que l'action Deutsche Bank montait jusqu'à 69,10 euros. Mais par la suite, les opérateurs ont perdu leur enthousiasme, faisant retomber la banque suisse dans le rouge à -3,87% mercredi en fin de matinée, tandis que l'établissement allemand perdait 0,89%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.