Rodriguez Group s'agrandit encore

 |  | 240 mots
Lecture 1 min.
Le premier semestre de l'activité du constructeur de yachts Rodriguez est traditionnellement non significatif. En effet, le groupe comptabilise la vente de bateaux neufs uniquement lors de leur mise à l'eau, et non à la signature des contrats. Or, la mise à l'eau intervient généralement au second semestre, durant l'été. En 2001-2002, l'intégration de Camper & Nicholsons (management de yachts) a encore aggravé ce caractère cyclique, car cette société nouvellement acquise est "structurellement déficitaire" au premier semestre, indique le groupe Rodriguez.Au premier semestre 2001-2002, clos le 31 mars, rappelle ainsi le groupe, la totalité de la production de l'année en cours, soit 122 millions d'euros, était vendue, mais seuls 36,9 millions d'euros ont été comptabilisés sur cette période. Les 122 millions d'euros attendus pour l'ensemble de l'exercice représentent une augmentation de 31,3% sur un an. Les carnets de commande pour 2003 et 2004 atteignent 145 millions d'euros, en progression de 54% depuis l'année dernière.Ce rendez-vous semestriel est surtout l'occasion pour le groupe d'annoncer une nouvelle acquisition: celle de Bob Saxon & Associates, une société américaine qui gère un portefeuille de 75 bateaux de 30 à 75 mètres, représentant une valeur totale de 500 millions de dollars. Avec cette acquisition, Rodriguez devient le leader mondial du management de grands yachts avec 140 bateaux en gestion.A Paris, l'action Rodriguez perd 2,39% à 67,50 euros en clôture. Elle a été multipliée par 2 depuis ses plus bas touchés suite au 11 septembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :