Une nouvelle hausse qui rapproche l'indice des 4.500 points

EADS inscrit aujourd'hui la meilleure performance des valeurs de l'indice, avec un gain de 6,04% à 15,45 euros. Le lancement réussi d'Ariane 5 est apprécié, tout comme les propos du dirigeant de la division spatiale qui a déclaré au Figaro qu'il cherchait à réduire de moitié les coûts liés à cette activité.Parmi les huit valeurs du CAC qui progressent de plus de 3%, le secteur de la distribution est bien représenté avec Pinault Printemps Redoute (+3,89% à 125,6 euros)  et Carrefour (+4,12% à 54,35 euros) qui publiera ses comptes annuels le 6 mars prochain. Les analystes anticipent une croissance bénéficiaire de 14%. Son concurrent Casino est aussi bien orienté (+2,24% à 77,65 euros) après le doublement des résultats de Monoprix, dont il détient près de 50%.Renault s'octroie 3,88% à 52,20 euros alors que sa montée dans le capital de Nissan est effective ce jour. Le Comité français des constructeurs automobiles vient d'annoncer que les immatriculations ont reculé de 2,4% dans l'Hexagone en février. Les ventes de la marque au losange ont cependant progressé de 3,3% tandis que les ventes de Peugeot sont en hausse de 0,1%. L'action gagne 0,6% à 50,6 euros.Le Crédit Lyonnais affiche une seconde journée de forte hausse avec un gain de 3,09% à 39,38 euros. Après la publication de résultats rassurants hier, la valeur est portée aujourd'hui par la recommandation à la hausse de KBC qui passe d'"alléger" à "accumuler". En revanche, et malgré des résultats meilleurs qu'attendu, BNP Paribas concède 1,69% à 55,1 euros. Une consolidation somme toute logique puisque, sur des anticipations, le groupe avait atteint un plus haut historique la veille.Parmi les TMT, STMicroelectronis s'octroie 3,3% à 35,4 euros et TF1 gagne 4,01% à 28 euros alors que le groupe devrait annoncer lundi prochain, après la clôture, une baisse de 16% de ses bénéfices annuels. De son côté, Orange se rapproche des 7 euros (6,98 euros) avec une hausse de 3,25%. Parmi les déceptions, Vivendi Universal  recule de 0,29% à 44,75 euros alors que EchoStar Communications, filiale à 10%, a annoncé une forte réduction de sa perte à 9 cents par action au quatrième trimestre tandis que les analystes tablaient sur un déficit de 16 cents par titre.Au SRD, Clarins concède 4,34% à 69,35 euros après s'être octroyé plus de 7% hier, et la CGIP recule de 2,80% à 36,80 euros. La holding a annoncé que son programme de rachat d'action, qui portait sur 8,1% du capital, a été sursouscrit trois fois.Enfin, le secteur de la pharmacie est aussi pénalisé puisque les actions Aventis et Sanofi-Synthélabo concèdent toutes deux plus de 2% à respectivement 84 euros et 74,3 euros.Johan DeschampsCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.