Bonne résistance du CAC dans les premiers échanges

Hier, Wall Street a subi des prises de bénéfices en dépit de plusieurs indicateurs économiques favorables, les investisseurs américains semblant en effet prendre acte de la perspective d'une croissance limitée des résultats des entreprises. Les valeurs technologiques ont été les plus touchées avec un recul de 1,16% du Nasdaq. A 9h45, le CAC 40 cédait 0,28% à 4.450,40 points.L'actualité économique française est marquée par la baisse du moral des ménages en février. L'indicateur résumé publié par l'Insee est tombé à -15 le mois dernier contre -12 en janvier, revenant ainsi à son niveau de septembre 2001. Quant aux statistiques américaines, les investisseurs attendent, cet après-midi, les revenus et dépenses des ménages de février ainsi que l'indice de confiance de l'Université du Michigan. Les économistes tablent sur une légère hausse à 91, contre 90,9 en janvier.Les valeurs technologiques connaissent des fortunes diverses : Alcatel cède 1,18% à 15,86 euros, tandis que Cap Gemini gagne 0,07% à 76,70 euros. STMicroelectronics cède pour sa part 0,58% à 34,07 euros.France Télécom perd 0,69% à 30,24 euros alors que sa filiale Orange reprend 0,59% à 6,80 euros. L'Etat du Schleswig-Holstein pourrait venir au secours de MobilCom si France Télécom décidait de céder sa participation de 28,5% dans l'opérateur allemand, selon le Wall Street Journal. Citant des sources proches du gouvernement de ce Länder, le quotidien précise que la banque publique régionale Landesbank Schleswig-Holstein pourrait alors entrer dans le capital de MobilCom en tant qu'actionnaire temporaire. Mercredi, Libération avait indiqué que le gouvernement français faisait pression sur France Télécom pour qu'il se désengage de MobilCom.Vivendi Universal (VU) prend 0,56% à 45,13 euros. L'américain Echo Star Communications, dont VU détient 10%, a annoncé une forte réduction de sa perte à 9 cents par action au quatrième trimestre alors que les analystes tablaient sur un déficit de 16 cents par titre.BNP Paribas recule de 1,25% à 55,35 euros. La banque a annoncé une baisse de 2,6% de son bénéfice net 2001 à 4,018 milliards d'euros. Il est toutefois supérieur aux attentes des analystes qui tablaient généralement sur un profit inférieur à 4 milliards d'euros. Le résultat d'exploitation progresse pour sa part de 11,1% à 5,205 milliards. Son président, Michel Pébereau, a déclaré que 2002 avait commencé dans un contexte économique instable et défavorable rendant difficile toute prévision de résultat.EADS s'adjuge 2,54% à 14,94 euros. Le ministère britannique de la Défense a préféré le groupe européen à Lockheed pour la fourniture d'un système de télécommunications mondiales sécurisées. Le montant de l'accord est évalué à 2 milliards de livres. Par ailleurs, le vice-président exécutif du groupe a déclaré au Figaro qu'il allait réorganiser ses activités spatiales.Enfin, Seb gagne 0,31% à 79,85 euros après l'annonce d'une progression de 45% de son bénéfice net 2001 à 74 millions d'euros. Le groupe indique qee l'acquisition de Moulinex n'avait pas eu d'impact significatif sur ses comptes de 2001.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.