« Il faut mériter le droit d'entreprendre »

 |  | 393 mots
Lecture 2 min.
« La Tribune » - Quelle création de valeur génère le concept de développement durable ?Peter White - Le développement durable concerne la manière dont les entreprises opèrent en matière de sécurité humaine et environnementale, et dont elles assument leur responsabilité sociétale. Les politiques mises en oeuvre dans ce cadre diminution des risques, sécurité et santé des employés, relations apaisées avec les diverses parties prenantes, etc. contribuent toutes à créer de la valeur. Dans certains cas, les bénéfices peuvent être directement quantifiés. Notre programme de réduction des déchets à la source a généré plus de 505 millions de dollars d'économies et l'élimination de 2 millions de tonnes de déchets au cours des dix dernières années. Le développement durable incite en outre à innover, ce qui est un moteur essentiel de la création de valeur pour P&G.Le respect de normes éthiques alourdit-il les coûts ?Au-delà des facteurs de coût, nous considérons le respect de telles normes comme un préalable à toute activité industrielle ou commerciale. En ce qui concerne l'éthique, l'intégrité c'est-à-dire « faire ce qui est juste » est une de nos valeurs fondamentales. Nous avons promulgué notre premier « code de conduite » dès 1915, et aujourd'hui tous nos employés sont tenus de suivre un manuel qui précise nos règles de bonne conduite professionnelle.Ce type de considérations peut-il primer sur la rentabilité ?Le développement durable est une synergie entre le développement économique, la responsabilité sociale et la protection de l'environnement, ces trois « piliers » étant d'égale importance. Oui, les entreprises doivent pouvoir se développer et faire des profits pour assurer la pérennité de leur activité, et continuer ainsi à améliorer la qualité de la vie des générations futures. Mais elles doivent aussi mériter ce « droit d'entreprendre » en garantissant la préservation de l'environnement et en assumant leurs responsabilités vis-à-vis de la société. Chez P&G, aucun projet ou nouveau produit n'a la moindre chance d'aboutir s'il n'est pas économiquement viable. Mais, pareillement, garantir la sécurité humaine et écologique et respecter la loi sont pour nous des obligations absolues qui ne peuvent être ignorées au motif de la rentabilité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :