Wall Street en légère hausse

 |  | 610 mots
Lecture 3 min.
Le Dow Jones clôture en hausse de 0.82% à 8 542.48 points. Le Nasdaq Composite gagne 1.60% à 1 397.24 points. L'indice élargi S&P 500 progresse de 0.56% à 906.03 points.Du côté des valeurs, Intel progresse de 5.88% à 19.44 dollars. Le leader mondial des semi-conducteurs a publié, hier soir après la clôture, ses résultats pour le deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires sur la période ressort à 6.32 milliards de dollars, en léger repli par rapport aux 6.33 milliards de dollars reportés l'année dernière à la même époque, mais en ligne avec les attentes du marché. Hors coûts d'acquisitions, les bénéfices ressortent à 620 millions de dollars, ou 9 cents par action, contre 11 cents par action attendus par les analystes. Intel a profité de cette publication pour annoncer 4 000 suppressions de postes.Apple Computer chute de 12.49% à 15.63 dollars. Le fabricant d'ordinateurs s'est également plié, hier, à l'exercice de publication de ses résultats. Le chiffre d'affaires recule à 1.43 milliards de dollars, tout comme les bénéfices, qui ressortent à 32 millions de dollars, ou 9 cents par action, contre 61 millions de dollars, ou 17 cents par action, l'année dernière à la même époque. Le directeur financier annonce tabler sur une perte nette pour le quatrième trimestre. Salomon Smith Barney abaisse sa recommandation sur le titre, passant d'"Achat" à "Neutre".Dans le secteur automobile, Ford Motor progresse de 0.16% à 12.52 dollars. Le deuxième constructeur mondial renoue avec les bénéfices et reporte de bons résultats pour le deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires est stable par rapport à l'année dernière à 42.3 milliards de dollars. Les bénéfices, eux, enregistrent une forte progression à 570 millions de dollars, ou 29 cents par action, contre une perte de 752 millions de dollars, ou 42 cents par action, l'année dernière à la même époque. Les chiffres publiés par Ford sont supérieurs aux attentes des analystes, qui tablaient, en moyenne, sur un bénéfice par action de 26 cents.Du côté des valeurs financières, Citigroup progresse de 2.02% à 36.93 dollars. Le groupe bancaire a reporté des résultats supérieurs aux attentes. Les revenus sont en hausse à 22.35 milliards de dollars et les bénéfices progressent à 4.06 milliards de dollars, ou 78 cents par action, contre 3.54 milliards de dollars, ou 69 cents par action, pour le deuxième trimestre 2001.Dans le même secteur, JP Morgan Chase recule de 1.26% à 28.14 dollars. Le groupe a également publié ses résultats pour le deuxième trimestre. Les chiffres sont supérieurs à ceux de l'exercice précédent, mais restent inférieurs aux attente des analystes. Les revenus progressent à 7.9 milliards de dollars contre 7.2 milliards de dollars il y a un an. Avant éléments exceptionnels, le bénéfice par action est en hausse à 58 cents contre 38 cents sur le deuxième trimestre 2001. Cependant, il reste inférieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur 65 cents par action.Sur le marché des changes, l'euro se maintient au-dessus de la parité mais la devise européenne s'effrite un peu face au dollar et fait les frais de prises de bénéfices. L'euro semble rentrer dans une phase de consolidation et de stabilisation autour de la parité. Il finit la séance à 1.0084 contre 1.013 hier. La devise nippone perd également un peu de terrain et repasse au-dessus du seuil des 116 yens pour un dollar à 116.21 contre 115.85 hier.Sur le marché obligataire, les taux d'intérêt, après s'être tendus dans la matinée avec le rebond des marchés d'action, se détendent finalement légèrement. Le 2 ans se détend à 2.59% contre 2.61% hier. Le 5 ans termine la séance à 3.82% contre 3.84% la veille. Le 10 ans, de son côté, se détend de 2 point de base à 4.66%. Jean-Francois Vouillot à New YorkCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :