Le CAC 40 joue au yo-yo

La Bourse de Paris recule à mi-séance, dans un marché particulièrement irrégulier. A midi quinze, le CAC 40 cédait 0,15% à 2922,80 points, dans un volume d'affaires relativement étoffé avec 1,45 milliards d'euros traités sur les valeurs de l'indice.La cote est à la fois soutenue par des rachats de découverts après six séances de baisse consécutives, et affaiblie par les hésitations constatées sur le contrat future Dow Jones, qui ne permet pas d'anticiper l'orientation de Wall Street en ouverture cet après-midi. La tendance demeure fragile en raison d'une très forte volatilité liée à l'expiration des contrats sur plusieurs indices européens, dont les DJ Stoxx, le Footsie londonien et le Dax de la Bourse de Francfort. Ce matin, le CAC 40 a oscillé dans une fourchette de plus de 100 points, entre un plus bas de 2866,52 (-2,07%) et un plus haut de 2975,40 (+1,64%). L'après-midi devrait également voir de fortes variations en cette journée des " trois sorcières " aux Etats-Unis, marquée par l'expiration des contrats futures et options sur Dow Jones, Nasdaq et S&P.Alcatel rebondit de 11,95% à 2,81 euros. L'équipementier de télécoms a annoncé ce matin qu'il allait procéder à de nouvelles réductions d'effectifs dans le cadre d'un nouveau plan de restructuration évalué à 500 millions d'euros. Cette mesure est justifiée par la prévision d'une baisse de 15% du chiffre d'affaires entre le deuxième et le troisième trimestre.A l'exception de Cap Gemini, les autres grandes technologiques rebondissent également à l'image de France Télécom (+2,31% à 8,86 euros) et de STMicroelectronics (+2,23% à 15,57). Ce dernier bénéficie de la prévision par l'américain Qualcomm d'une forte demande pour ses semi-conducteurs au quatrième trimestre. A l'inverse, Cap Gemini cède 2,08% à 20,76 euros, alors que SSSB a réduit son objectif de cours de 41 à 31 euros. Le titre reste également affecté par l'avertissement cinglant lancé par l'américain Electronic Data Systems sur ses résultats du troisième trimestre.Vivendi Universal recule de 2,89% à 13,44 euros. Le président de Vivendi Universal Games a déclaré à l'agence Reuters que la branche vidéo de VU n'est pas à vendre. Le Wall Street Journal signale de son côté que toute cession des actifs américains du groupe dans les loisirs est conditionnée à l'aval de Barry Diller en vertu d'un accord complexe signé entre le patron de la branche " entertainment " de VU, et Jean-Marie Messier. Par ailleurs, le Conseil des marchés financiers a annoncé que JP Morgan détenait désormais 10,04% du capital et des droits de vote. Le nom des clients pour lesquels la banque est intervenue est inconnu.Axa gagne 1,91% à 10,65 euros et AGF 1,76% à 30,04 dans le sillage du rebond du secteur européen de l'assurance. Le réassureur Scor progresse de 4,44% à 11,05 euros. Selon l'édition allemande du Financial Times, le groupe aurait renoncé à l'acquisition de l'allemand Gerling.Dexia prend 2,18% à 10,29 euros alors que KBC Securities a relevé sa recommandation d'" accumuler " à " achat " sur le titre.Havas s'octroie 8,15% à 3,45 euros. Le groupe de publicité a dégagé un bénéfice net de 15 millions d'euros au premier semestre, contre une perte de 28 millions un an plus tôt. Ce résultat se situe dans le haut de la fourchette du consensus des analystes interrogés par Reuters. Toutefois, si elle a confirmé ses objectifs de croissance et de rentabilité pour 2002, l'agence n'attend pas d'amélioration du marché publicitaire au se second semestre.Sodexho reprend 0,78% à 19,40 euros. JP Morgan a ramené son opinion d'" achat " à " performance en ligne " au lendemain de l'avertissement sur résultat lancé par le groupe de restauration collective.EADS reprend de 4,76% à 11,44 euros après une chute de près de 19% depuis le 11 septembre. Le conseil d'administration de la Lufthansa a approuvé, hier, l'achat de 10 Airbus A 330-300.Dassault Systèmes s'apprécie de 3,01% à 22,90 euros. Serge Dassault a déclaré ce matin que le rachat de la participation d'Alcatel dans Thales n'est pas d'actualité. SSSB a d'ailleurs relevé son opinion sur la valeur de " performance en ligne " à " surperformance ". Thales cède pour sa part 0,46% à 34,35 euros.Sanofi-Synthélabo cède 0,27% à 55,30 euros. La commission européenne a donné son feu vert à la mise sur le marché du Plavix dans une nouvelle indication, a indiqué le groupe pharmaceutique. Son concurrent Aventis cède 1,50% à 52,50 euros. Merrill Lynch a réduit son objectif de cours de 100 à 68 euros, tout en maintenant sa recommandation à " achat " sur le titre. Dans un entretien à l'Agefi, le président d'Aventis a déclaré souhaiter céder sa participation de 25,2% dans Rhodia. Le titre du groupe chimique recule de 0,87% à 6,83 euros.Air France recule de 1,84% à 10,11 euros. Matignon a confirmé qu'un projet de loi sur la privatisation sera présenté à l'automne. L'Etat entend réduire sa participation dans la compagnie aérienne de 54,4% actuellement à environ 20%.Enfin, Altadis cède 0,84% à 23,49 euros. Le Figaro rapporte en effet que les prix du tabac vont être relevés de 15%. Une mesure qui serait inscrite dans le projet de loi sur le financement de la Sécurité Sociale pour 2003.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.