Metro légèrement en-dessous de ses propres prévisions

 |  | 376 mots
Un peu moins bon qu'attendu. C'est ce qui ressort du chiffre d'affaires annuel publié jeudi matin par l'Allemand Metro. Avec des ventes de 51,5 milliards d'euro en 2002, la croissance est ressortie à 4%, alors que le groupe visait une progression de 5 à 5,5%. Confiants dans les prévisions du groupe, les analystes attendaient quant à eux un chiffre voisin de 52 milliards d'euros.C'est notamment le dernier trimestre qui a pesé sur les comptes du distributeur: la croissance n'a pas dépassé 2,6% sur la période. Par ailleurs, les observateurs espéraient que l'international permettrait de compenser la déprime du marché allemand que le patron de Metro a récemment décrite comme le pire environnement pour la distribution depuis la seconde guerre mondiale. Mais les ventes hors Allemagne, en hausse de 8,2% à 23,8 milliards d'euros, n'ont pas été suffisamment élevées pour que le groupe atteigne ses objectifs.Toutefois, et certainement désireux de passer assez rapidement sur cette performance moyenne, le groupe a rappelé que l'objectif d'une croissance annuelle de 10% de son bénéfice par action était toujours d'actualité.Si la publication de Metro pourra donc laisser un sentiment mitigé, celle de Delhaize apparaît nettement plus satisfaisante. Le Belge, qui publiait également des chiffres annuels jeudi matin, a fait état de ventes de 20,7 milliards d'euros. Certes, cela représente une baisse de 3,3% en un an. Delhaize a notamment été pénalisé par la faiblesse des ventes aux Etats-Unis, son plus gros marché. Néanmoins, le chiffre est parfaitement conforme à la fourchette de 20,6-20,8 milliards d'euros fournie auparavant par le groupe. Mieux encore, Delhaize a fait bien mieux qu'attendu par les analystes puisque, selon Reuters, ces derniers ne visaient en moyenne qu'un chiffre d'affaires de 20,63 milliards d'euros. Pour les mois à venir, le groupe de distribution a annoncé qu'il comptait fermer 42 magasins aux Etats-Unis. Ce qui entraînera une charge de 45 à 55 millions d'euros sur le quatrième trimestre de cette année.En Bourse jeudi soir, la réaction des investisseurs est sans surprise. Tandis qu'à Francfort Metro recule de 2,85%, Delhaize avance de 0,12% à Bruxelles.Après Ahold (mardi dernier), Metro et Delhaize, le secteur sera une nouvelle fois à l'honneur ce soir. Après la clôture de Paris, Carrefour doit présenter son chiffre d'affaires 2002. Le groupe vise une croissance organique de 5%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :