Timide rebond de la production industrielle allemande

La légère reprise de la production industrielle allemande annonce-t-elle une embellie sur le front économique ? Il est trop tôt pour le dire mais, en tout cas, on assiste à un léger rebond de l'indice en janvier. Après la forte chute de la production industrielle en décembre 2002, qui avait plongé de 3,5% par rapport à novembre (selon les chiffres révisés par la Bundesbank), la production industrielle a augmenté de 1,6% en janvier comparé à décembre. Ce rebond était anticipé par les analystes; le consensus réalisés par CDC Ixis tablait ainsi sur une progression de l'indice de 1,5%. En chiffres corrigés des variations saisonnières, la production recule de 1,5% sur deux mois, selon le ministère allemand de l'Economie et du Travail qui explique cela par les mauvais résultats de décembre, tout en indiquant que les chiffres sont susceptibles d'être révisés à la hausse.La hausse a été particulièrement sensible dans l'ouest du pays, partie la plus industrialisée de l'Allemagne, où la production progresse de 1,9% en janvier par rapport à décembre. En revanche, dans l'est du pays, l'ex-RDA, elle accuse un recul de 0,1% en janvier sur un mois.Le secteur du bâtiment continue à dégringoler, affichant une baisse de 2,6% en janvier sur décembre après une chute de 4,2% en décembre. Sur l'ensemble de l'année 2002, le bâtiment a reculé de 5,8%. Quant au secteur de l'énergie, il plonge de 4,2% en janvier sur décembre.Contrairement à l'usage, les autorités allemandes ont publié l'indice de la production industrielle avant les statistiques de commandes industrielles, "ce qui rend les prévisions difficiles", notent les économistes de la Société générale. Mais ce léger rebond ne doit pas être l'arbre qui cache la forêt : "la production industrielle n'arrive pas à décoller et un rebond ne saurait être interprété comme un renversement de tendance".Les chiffres publiés aujourd'hui n'éclaircissent donc pas vraiment un ciel bien assombri par les derniers chiffres du chômage. Le nombre de demandeurs d'emploi outre-Rhin a en effet encore augmenté en février, le taux de chômage passant de 10,3% à 10,5%, en données corrigées des variations saisonnières (CVS), et portant le nombre de chômeurs à 4,355 millions. Et dans toute la zone euro, le moral des ménages et des industriels reste au plus bas.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.