Nintendo va lancer une nouvelle version de la Game Boy Advance

 |  | 417 mots
Les amoureux de Nintendo vont pouvoir se réjouir. Le fabricant de consoles japonais s'apprête à sortir une nouvelle version de sa Game Boy Advance le 14 février prochain, au Japon, en Europe, en Australie et aux Etats-Unis. Par rapport à la version traditionnelle, les finitions de la nouvelle GBA SP ont été mieux soignées. En particulier, une fonction de rétro-éclairage, absente de la version actuelle, a été ajoutée, ce qui permettra aux joueurs de l'utiliser dans des lieux plus sombres qu'actuellement.La GBA SP consommera également moins d'énergie et sera équipée d'une batterie rechargeable. Son prix japonais a été fixé à 12.500 yens (105 euros), soit 42% de plus que celle d'aujourd'hui. Au Japon, cette dernière est aujourd'hui vendue environ 71 euros, alors qu'en France, elle est vendue en magasin 95 euros. Mais avec sa nouvelle version, Nintendo compte sortir des cours d'école et s'orienter vers un public plus adulte et donc plus fortuné. "Nous comptons vendre un total de deux millions de SP d'ici à la fin mars", a déclaré un porte-parole à la presse. Les consoles nomades, un marché sur lequel Nintendo détient une incontestable suprématie, contribuent largement aux bénéfices du groupe. Mais le Japonais connaît quand même quelques ratés, même si la période des fêtes a soutenu les ventes des jeux phares, tels que le nouveau Pokemon (Ruby et Sapphire). Ainsi, en octobre dernier, le groupe a revu ses objectifs de livraison en baisse de 21% sur les GBA et de 12% sur les jeux au titre de l'exercice 2000-2003 (clos fin mars). Ces nouvelles estimations tenaient compte de la sortie de la nouvelle console. Concernant la GameCube, le Japonais avait au même moment revu à la baisse des prévisions de livraisons de consoles de salon de 17% mais rehaussé les estimations concernant les jeux de 36 à 55 millions d'unités. Le groupe a vendu 3 millions de GBA en 2002. Dans le même temps, Nintendo annonce avoir écoulé 1,5 million de GameCube, devançant de justesse Microsoft et sa Xbox et prenant la seconde place du marché. Cependant, selon les analystes, le géant du logiciel pourrait rattraper son retard grâce à son agressive politique marketing, qui repose notamment sur l'octroi de jeux gratuits inclus dans la vente des nouvelles machines. D'ailleurs, la tendance va bel et bien se renverser, selon Ben Keen, le directeur général de ScreenDigest, un institut d'étude: ce dernier pense que Nintendo vendra 2,2 millions de machines en 2003contre 2,6 millions pour Microsoft.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :