Essilor voit plus loin que son objectif initial

 |  | 283 mots
Lecture 1 min.
Essilor vise encore plus haut. Dans un comuniqué publié mercredi soir, le groupe d'optique ophtalmique a déclaré que "la marge opérationnelle de l'exercice devrait être supérieure à l'objectif annoncé en début d'année de 16%". Une mise au point qui naturellement plaît au marché. En fin de séance, l'action gagne 2,55%, à 39,04 euros, dans des volumes fournis.Si le groupe se veut aussi confiant dans ses perspectives, c'est essentiellement parce qu'il a pris de l'avance au premier semestre. Malgré une activité "contrastée selon les régions" [les ventes ont reculé de 7,6%, à 1,03 milliard d'euros], le groupe est en effet parvenu à accroître significativement sa rentabilité. "La hausse du mix produit conjuguée à la poursuite des gains de productivité et une bonne maîtrise des dépenses d'exploitation se traduisent, malgré l'effet de change, par une progression de 3% du résultat opérationnel à 182,2 millions d'euros", précise Essilor.Dans ces conditions, la marge a grimpé de 15,8% à 17,7% en un an. Mais le groupe précise que le chiffre ne doit pas être extrapolé pour l'ensemble de l'année.Enfin, les charges hors exploitation ayant diminué de 38,5%, le résultat net est lui aussi en progression. En un an, il est passé de 99,7 à 102,8 millions d'euros. La marge nette a en conséquence gagné plus d'un point et atteint pratiquement les 10%.Seul petit bémol: le ratio d'endettement sur fonds propres est monté de 13 à 19% entre décembre 2002 et juin 2003. Toutefois, cette augmentation, liée aux acquisitions réalisées par le groupe, était programmée. Et surtout, elle ne suffit pas à entamer la confiance du marché. Une confiance dont Fideuram-Wargny donne un aperçu lorsqu'il parle de résultats "satisfaisants dans un contexte économique difficile".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :