Le Crédit Lyonnais a été un bon placement pour BBVA

 |  | 274 mots
Lecture 1 min.
Si à l'heure actuelle, les prises de participations ont contraint de nombreux groupes à comptabiliser de lourdes dépréciations en raison de la chute des marchés, quelques investissements peuvent néanmoins se révéler encore juteux. L'Espagnol BBVA vient d'en apporter la preuve en finalisant une opération qui lui fait ressortir une confortable plus-value.Ce jeudi, la banque a annoncé avoir placé quelque 16,2 millions d'actions du Crédit Agricole à un prix de 16,90 euros. Ces titres provenaient de la conversion de son ancienne participation dans le capital du Crédit Lyonnais.BBVA détenait à l'époque 3,73% de la Banque au lion, soit un peu plus de 13 millions de titres. Mais à l'annonce de l'offre de rachat initiée par le Crédit Agricole, BBVA a décidé d'apporter sa participation. Compte tenu des modalités (5 titres Crédit Agricole et une soulte de 148,24 euros pour 4 actions du Lyonnais), BBVA s'est donc retrouvé avec 16,2 millions de titres de la Banque verte (le règlement-livraison n'est en fait prévu que le 19 juin) et une somme d'environ 482 millions d'euros.Avec la cession par anticipation réalisée ce jeudi (273,78 millions d'euros), les anciens titres Crédit Lyonnais auront donc rapporté à BBVA une somme totale d'environ 756 millions d'euros. Un excellente affaire pour l'Espagnol qui affirme avoir à cette occasion réalisé une plus-value de 353 millions d'euros. Une simple soustraction permet donc de s'apercevoir que BBVA avait payé ses titres 403 millions d'euros et que la plus-value de son investissement est de 87%. Sachant que BBVA était rentré il y a quatre ans en tant que membre du Groupe d'actionnaires partenaires (GAP), le rendement annuel moyen de son placement a atteint 18,71%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :