Le CAC 40 finit sous les 3.500 points

 |  | 587 mots
Après-midi décevante pour la Bourse de Paris. Alors que ce matin, le CAC 40 a marqué un nouveau plus haut annuel à 3.522,10 points, saluant l'arrestation de Saddam Hussein ce week-end, l'indice termine finalement à 3.490,42 points, en hausse de 0,57%. La petite hausse de Wall Street (+0,76% pour le Dow Jones, +0,53% pour le Nasdaq) et la nouvelle flambée de l'euro à 1,23 dollar (alors que ce matin le billet vert s'était repris sous 1,22 pour un euro) ont eu raison de l'optimisme des investisseurs européens. A Londres, le Footsie monte symboliquement de 0,01% à 4.348 points et, à Francfort, le Dax avance de 0,40% à 3.875 points.Sur le plan économique, les investisseurs ne réagissent guère au léger repli de l'indice d'activité manufacturière de la Fed de New-York. Ressorti à 37,4 en décembre, il reste en effet proche de son record de 40,1 enregistré en novembre.Veolia Environnement a pris la tête du CAC 40. L'action monte de 4,97% à 20,70 euros. Une rumeur de reclassement de titres détenus par l'un des actionnaires ayant participé au nouveau tour de table après la sortie de Vivendi Universal à l'automne 2002 circule dans les salles de marché. Le lock-up (blocage) instauré à l'époque s'éteint en effet en décembre 2003.Aventis engrange 2,57% à 51,10 euros. Le groupe pharmaceutique a cédé son pôle de médicaments génériques en France à l'indien Ranbaxy. Les termes financiers de l'accord n'ont pas été révélés. Sanofi-Synthélabo gagne 1,51% à 57,10 euros.STMicroelectronics progresse de 1,40% à 22,53 euros.Bouygues s'adjuge 0,80% à 26,55 euros à deux jours de la publication de ses comptes du troisième trimestre. Les analystes tablent sur une progression du résultat, grâce notamment à la division télécom.Suez gagne 0,92% à 15,44 euros. Le groupe de services aux collectivités a porté sa participation dans le producteur d'électricité belge Electrabel, dont il détient directement 50,01% du capital. Si l'on tient compte d'une action de concert de 4,67%, Suez contrôle 54,68% d'Electrabel. Le groupe français n'exclut pas de se renforcer dans sa filiale.Le Crédit Agricole a décroché après un article de l'Agefi annonçant la prochaine démission de Dominique Ferrero de son poste de directeur général. Le Crédit Agricole ne fait pas de commentaire mais confirme qu'un conseil d'administration exceptionnel doit se réunir cet après-midi. L'action perd 1,40% à 18,35 euros.Axa monte de 0,18% à 16,60 euros. Alliance Capital, le fonds d'investissement américain de l'assureur français, est en discussions avec la Securities and Exchange Commission (SEC) et l'attorney-general de New York en vue d'un arrangement concernant des soupçons d'irrégularités dans le cadre de ses transactions de marché, rapportent plusieurs agences et organes de presse. Selon le Wall Street Journal, Alliance est sur le point de conclure un règlement amiable avec la SEC moyennant une amende de 250 millions de dollars.Club Méditerranée gagne 0,81% à 32,46 euros. Le groupe de loisirs a accusé une perte nette de 94 millions d'euros au cours de son exercice 2002-2003, contre un déficit de 62 millions un an plus tôt. Le marché a néanmoins bien accueilli la prévision du groupe de retrouver d'ici deux à trois ans un résultat d'exploitation "de l'ordre de 100 millions d'euros".Alstom s'octroie 1,95% à 1,57 euro. Le groupe d'ingénierie et de transports a indiqué qu'il pourrait se porter candidat auprès de la Société de Transport de Montréal pour un contrat de 850 millions de dollars canadiens (645 millions de dollars US).Scor recule de 2,22% à 1,32 euro alors que Moody's a abaissé la note de solidité financière du réassureur de "Baa2" à "Baa3".Olivier Pinaud Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :