Le CAC perd 3,62% et revient sur la barre des 2.400 points

 |  | 596 mots
Lecture 3 min.
Toujours sur fond de tensions géopolitiques, les marchés européens sont de nouveau en fort recul aujourd'hui. Le repli est notamment appuyé par la glissade des valeurs pétrolières comme BP, Shell et TotalFinaElf, affaiblies par le nouveau repli des cours du brut, après le maintien des quotas de l'Opep. A la clôture, le CAC 40 perd 3,62% à 2.403,04 points, dans un volume important de près de 3,5 milliards d'euros. Le CAC 40 revient ce soir sur ses niveaux du 15 janvier 1997. Le Footsie cède 4,8% et le Dax 4,51%. Sur le marché des changes, l'euro s'échange à 1,1025 dollar.Fait du jour, Alstom s'effondre de 50% à 1,35 euro dans un volume d'échanges record de 50,6 millions de titres, soit près de 18% du capital. L'équipementier a fait savoir ce matin qu'il avait porté son programme de cessions à 3 milliards d'euros d'ici le mois de mars 2004, qui inclura notamment la vente de sa division Transmission & distribution et l'activité Turbines industrielles. Le groupe table sur une perte 2002-2003 comprise entre 1,3 et 1,4 milliard d'euros. Son nouveau président, Patrice Kron, annonce par ailleurs projeter une nouvelle augmentation de capital.Plus forte baisse du CAC 40, Suez décroche de 13,64% à 8,8 euros après un repli de 7,36% hier. Le titre pâtit d'inquiétudes concernant la capacité de Fortis à maintenir sa politique de dividende. Suez détient 10% du capital du bancassureur belgo-néerlandais, qui doit publier ses résultats annuels jeudi.TotalFinaElf perd 5,55% à 110,6 euros, dans le sillage du repli des cours du pétrole après le statu quo de l'Opep sur ses quotas. JP Morgan a par ailleurs abaissé sa recommandation sur l'industrie pétrolière en général de "surpondérer" à "neutre".TF1 recule de 7,96% à 18,85 euros alors que KirchMedia a annoncé ce matin que l'offre du milliardaire américain Haïm Saban, présentée conjointement avec la chaîne française, est plus intéressante que celle de l'éditeur Heinrich Bauer Verlag. Ce dernier s'est d'ailleurs retiré des enchères pour les actifs du groupe en faillite.Vivendi Universal cède 4,14% à 11,36 euros. VU négocie un refinancement de 3,5 à 4 milliards d'euros afin de faire face à ses échéances, rapporte le Financial Times. Selon le quotidien, ce plan comprend une émission obligataire à haut rendement d'au moins 1 milliard d'euros et une nouvelle facilité de crédit de 2,5 milliards d'euros.L'action Thales limite son recul à 1% à 18,75 euros. Le groupe vient d'être choisi par le ministère de la défense britannique pour la première étape du contrat FIST, destiné à équiper les soldats britanniques en matériel high-tech. La presse britannique s'était déjà fait l'écho de ce contrat. Contre la tendance, Casino progresse de 6,07% à 51,75 euros et signe la meilleure performance du CAC 40. Le distributeur a annoncé une croissance de 17,5% de son bénéfice net, après survaleurs, à 445,6 millions d'euros en 2002. Le bénéfice d'exploitation progresse de 13,2% à 966 millions d'euros. Le dividende affiche une hausse de 16,9% à 1,80 euro.Publicis s'octroie 4,76% à 14,76 euros. Le groupe a annoncé, hier soir, un résultat net en baisse de 2,6% à 147 millions d'euros l'an dernier. Avant survaleurs, le bénéfice net progresse de 10,2% à 237 millions. Le résultat d'exploitation ressort en hausse de 25,4% à 429 millions d'euros. Le quatrième groupe publicitaire mondial se montre prudent.Enfin, Canal+ a annoncé dans son plan social, la suppression de 305 emplois directs et près de 450 en incluant les sociétés externes. Le groupe aurait confirmé par la même occasion son objectif de retrouver "un résultat d'exploitation positif dès la fin de l'année 2003". L'action Canal+ est peu sensible à cette annonce, elle cède 1,18%, à 4,2 euros.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :