Le CAC 40 suit Wall Street

 |  | 500 mots
Lecture 2 min.
Coup de pompe à la Bourse de Paris. Alors qu'il flirtait avec les 3.200 points, le CAC 40 a brutalement ralenti dans l'après-midi avec l'ouverture en baisse de Wall Street. L'indice parisien cède au final 0,87%, à 3.142 points, après avoir touché dans la matinée un plus haut de 3.206 points. L'annonce d'une croissance plus forte que prévu des commandes à l'industrie en juin aux Etats-Unis (+1,7% contre +1,5% attendu et après 0,3 % en mai) n'a rien changé. Il s'agit pourtant de leur plus forte progression depuis mars. Les investisseurs américains restent de marbre, ce chiffre n'apportant pas beaucoup d'eau à leur moulin. A New York, le Dow Jones cède 0,67% et le Nasdaq 1,13%. A Londres, le Footsie monte de 0,04%. A Francfort, le Dax perd 1,52%. Du côté des changes, l'euro repasse la barre des 1,13 dollar, à 1,1338 dollar, contre 1,1270 ce matin.Dans ce marché, AGF tire son épingle du jeu et monte de 3,63%, à 43,93 euros. Confirmant la rumeur de la semaine dernière, Thomson officialise la vente de Mediaguard, le logiciel d'accès à la télévision numérique de sa filiale Canal+ Technologies, au Suisse Kudelski. Montant de la transaction : 240 millions d'euros. L'action progresse de 0,14%, à 14,25 euros. Selon le Monde, les deux autres activités de Canal + Technologies (techniques et applications interactives) devraient être cédées à Newscorp.Parmi les autres TMT, Alcatel plie de 1,34%, à 8,83 euros, après son envolée de près de 12% la semaine dernière. L'équipementier en télécommunications a remporté un contrat de plusieurs millions d'euros en Afghanistan. France Télécom cède également sous les prises de bénéfices. L'action recule de 2,04%, à 22,58 euros. Orange grappille 0,24%, à 8,20 euros. Morgan Stanley a remonté le "juste prix" ("fair value") de l'opérateur de téléphonie mobile de 7,40 à 8 euros. La banque d'affaires maintient néanmoins son opinion de "sous-performance" sur la valeur.Vivendi Universal chute de 2,91%, à 14,70 euros. Le groupe a confirmé ce matin la vente pour 1 euro symbolique de sa participation de 26,3% dans l'opérateur espagnol de téléphonie mobile Xfera. Sur le SRD, Business Objects poursuit sa progression (+2,44%, à 22,65 euros).Bien orientées ce matin, dans la foulée des bons résultats trimestriels publiés la semaine dernière, BNP Paribas et la Société Générale ont flanché dans l'après-midi. L'action de la première perd 1,05%, à 57,05 euros, tandis que celle de sa concurrente lâche 0,48%, à 62 euros. Dresdner Kleinwort Wasserstein a relevé sa recommandation sur la Société Générale d'alléger à conserver, avec un objectif de cours de 60 euros, contre 47 euros précédemment. Sur le SRD, HSBC monte de 2,76%, à 11,18 euros, porté par les bons résultats du premier semestre.Ce matin, Alstom a créé la surprise. Le fabricant de matériel de transport ferroviaire a annoncé que les négociations sont à un stade avancé pour renforcer son bilan et refinancer sa dette à court terme et moyen terme. La valeur reste suspendue jusqu'à demain après la publication d'un communiqué complet prévu à 8h30. On reste sur un dernier cours de 3,08 euros.Denis LantoineCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :