La Bourse de Paris termine quasiment au plus bas

 |   |  511  mots
La Bourse de Paris s'enfonce sur la fin. Alors qu'il avait repris un peu de hauteur, le CAC 40 termine en baisse de 1,20 % à 3.139,93 points, quasiment au plus bas de la séance, dans un volume d'affaires de 1,82 milliard d'euros. A Londres, le Footsie cède 0,46 % et, à Francfort, le Dax recule de 0,57 %. A Wall Street, le Dow Jones baisse de 0,87 % et le Nasdaq perd 0,04 %. Sur le marché des changes, le dollar après s'être bien repris ces derniers jours, reperd un peu de terrain à 1,1332 pour un euro, contre 1,1319 hier soir. La consolidation entamée hier se poursuit. Les investisseurs sont sur leurs gardes alors que les premiers résultats pour le deuxième trimestre commencent à sortir.Plus forte baisse du CAC 40, Sodexho chute de 3,53 % à 24,60 euros. Après la publication d'une baisse de 7,8 % du chiffre d'affaires sur neuf mois, à 9,1 milliards d'euros, du groupe de restauration collective, les investisseurs doutent des objectifs financiers de la société. La direction indique elle-même que le résultat net à taux de change constant, et hors exceptionnel, "n'excédera pas les 200 millions d'euros" initialement attendus.France Télécom cède 2,30 % à 21,20 euros. Sa filiale Wanadoo pourrait se voir infliger une amende de 10 à 12 millions d'euros par Bruxelles pour pratique tarifaire artificiellement basse, selon le Financial Times. Wanadoo gagne 0,17 % à 5,90 euros.Total baisse de 0,90 % à 132 euros après une progression de 3,57% en cinq séances.Sur le SRD, Publicis perd 4,43 % à 22,65 euros, toujours pénalisé par l'annonce d'une émission d'obligations échangeables en actions. GrandVision cède 1,59 % à 17,30 euros. Le chiffre d'affaires de la chaîne de magasin d'optique a baissé de 1 %, à 305 millions, au premier semestre. A taux de change constant, les ventes s'apprécient en revanche de 2 %. Le groupe reste néanmoins flou quant à ses prévisions pour l'ensemble de 2003. En hausse de 1,58 % à 44,30 euros ce matin, Pechiney se tasse finalement de 0,02 % à 43,60 euros. Dans un entretien à l'AFP, le président d'Alcan a un peu calmé les ardeurs du marché en prévenant que son groupe n'envisageait pas de relever le prix de 41 euros pour son OPA sur le groupe d'aluminium français. Ce matin, le conseil d'administration de Pechiney a indiqué dans un communiqué que le prix proposé par Alcan dans le cadre de son OPA est "notoirement insuffisant". Par ailleurs, Morgan Stanley a abaissé sa recommandation sur le titre de "surpondérer" à "neutre".Oberthur bondit de 9,87 % à 5,01 euros.Faurecia progresse de 3,34 % à 68,10 euros. Le groupe a été retenu par le constructeur automobile américain Chrysler pour équiper différents modèles à venir. L'équipementier français estime que ce partenariat "marque une étape importante dans son développement en Amérique du Nord". De son côté, Valeo avance de 3,31 % à 32,75 euros. Les titres des deux équipementiers bénéficient du projet de rachat annoncé par l'américain Arvir Meritor sur son concurrent Dana.Air France avance de 0,31 % à 12,85 euros. Le transporteur a annoncé un repli de 0,1 % de son trafic au mois de juin, après une chute de 8,9 % en mai liée à l'épidémie de Sras en Asie. La compagnie aérienne précise que, hors Asie, le trafic progresse de 4,4 %.Olivier Pinaud Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :