Viacom recevra 738 millions de dollars de la scission de Blockbuster

Faute d'être parvenu à lui trouver un acheteur, Viacom avait annoncé en février qu'il donnerait son indépendance à Blockbuster, la première chaîne mondiale de magasins de location de vidéos, dont il détient 81,5%. Le groupe vient aujourd'hui de révéler les modalités de cette séparation. Avant les échanges de titres, chaque actionnaire recevra 5 dollars de dividende par action, "soit un total de 905 millions de dollars (746 millions d'euros) sur la base du nombre d'actions actuellement en circulation". Etant donné son niveau de participation, Viacom recevra 738 millions de dollars en cash. L'achat de Blockbuster lui avait coûté 6,7 milliards de dollars en 1994. La séparation devrait intervenir lors du troisième trimestre de l'année. Introduit en Bourse en août 1999, Blockbuster ne faisait plus partie du coeur de métier de Viacom, prêt à renoncer au généreux cash-flow de sa filiale (plus de 400 millions de dollars en 2003). La chaîne, qui subit la triple concurrence du piratage, des ventes de DVD à prix cassés par certaines grandes surfaces et opérateurs du câble et du satellite, prévoit une baisse de 10% de ses bénéfices en 2004, sous le poids d'investissements accrus pour remplacer son stock de cassettes vidéo par des DVD. Viacom avait également annoncé au troisième trimestre 2003 la première baisse des ventes de Blockbuster à magasins comparables depuis son introduction. Lors des trois derniers trimestres, elle a ainsi enregistré des résultats négatifs.Le groupe entend désormais se concentrer sur son activité médias, et principalement MTV et CBS. Les patrons de ces deux divisions, Leslie Moonves (réseau TV hertzien CBS) et Tom Freston (chaînes câblées musicales MTV), ont reçu au début du mois les attributions de l'ancien numéro deux de Viacom, Mel Karmazin, démissionnaire, probablement suite à un sérieux désaccord avec son président, Sumner Redstone. Comme l'a évoqué ce dernier, "il est très vraisemblable que l'un des deux devienne mon successeur", quand le patron du groupe quittera son poste, dans trois ans.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.