Plus que deux candidats à la reprise du Daily Telegraph

La vente aux enchères des journaux britanniques détenus par le groupe Hollinger devrait bientôt atteindre son terme. Après le groupe allemand Springer et l'homme d'affaires britannique Richard Desmond, propriétaire du Daily Express, c'est au tour du groupe de presse Daily Mail and General Trust (DMGT) de jeter l'éponge. Les frères Barclay et le fonds d'investissement 3i restent seuls en course."Nous avons toujours dit que nous n'étions pas prêts à surpayer pour les titres du Telegraph. Il était évident que rester dans la course exigeait que l'on aille au-delà de ce qui était avantageux pour nos actionnaires": le porte-parole de DMGT, dont le titre phare est le Daily Mail, n'a pas précisé le chiffre exact de l'enchère. Selon le Financial Times, la proposition formulée par ce dernier s'élevait à 620 millions de livres (945 millions d'euros).La presse britannique estime que les offres des deux candidats encore en lice se situent entre 660 et 690 millions de livres. Le nouveau président d'Hollinger devrait se rendre à Londres chez la banque Lazard, qui représente les intérêts de son groupe, dans les prochains jours pour discuter des deux propositions restantes. Avant de revenir à New York pour participer à une réunion décisionnelle.Hollinger International a mis en vente ses actifs alors qu'il est en guerre ouverte avec son actionnaire de référence, le magnat déchu Conrad Black. Le groupe lui réclame 1,25 milliard de dollars. La nébuleuse Hollinger International, outre le Daily Telegraph, plus gros tirage de la presse britannique dite de qualité (avec 900.000 exemplaires par jour), possède la publication dominicale The Sunday Telegraph et l'hebdomadaire conservateur The Spectator. Le groupe possède également de nombreuses publications aux Etats-Unis, en Israël, etc...
En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.